etoilebrive

Bienvenue sur le forum des supporters de l'E.S.A. Brive !
 
AccueilAccueil  Site OfficielSite Officiel  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Dim 11 Juil - 17:23

Groupe probable pour l'Etoile pour la saison 2010/2011 :

Agen
Balma
Bergerac
Blagnac
Bordeaux B
Bordeaux Stade
Like a Star @ heaven Brive Like a Star @ heaven
Langon-Castets*
Lormont
Mérignac
Mont-de-Marsan
Revel*
Saint-Alban
Toulouse B
Toulouse-Fontaines
Trélissac

* et / ou
Libourne (en cas de rétrogation administrative du club en CFA2)
et / ou
Tarbes (en cas de montée refusée en CFA)





La composition des groupes des championnats nationaux (National / CFA / CFA2 ) sera connue le jeudi 15 juillet 2010.


Pour info, ci-dessous classement final de la CFA2 (groupe F) saison 2009/2010 :







Dernière édition par François le Mar 13 Juil - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mar 13 Juil - 18:50

Citation :


28 juin 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen : La CFA sinon rien

Le recrutement du club phare du Lot-et-Garonne est presque terminé. Et bonne nouvelle : Lawani reste à Agen.

L'assemblée générale du SUA Football s'est tenu vendredi soir. Au menu administratif, pas de changement : le président Thierry Pellicier. On prend donc les mêmes et on recommence… mais en mieux. Le projet de remaniement annoncé de la CFA 2 n'a finalement pas été voté (il s'agissait de ramener le nombre de poules de huit à six sur trois ans), mais sera certainement remis sur le tapis l'an prochain. Voilà qui donne au club, une saison et une seule pour monter en CFA.

C'est donc sur la carte sportive qu'il y a du neuf. Vimbouly ne cache pas que cette année sera une année charnière pour le SUA et pour sa carrière. Finis les tracas des dernières saisons, il veut avoir à gérer une équipe et c'est tout : « Je pense que je vais changer totalement de discours avec les garçons. Jusque-là, j'étais trop impliqué dans la vie du groupe. Je souhaite prendre de la distance, aller à l'essentiel et aussi que les joueurs prennent leurs responsabilités. Pas question que je joue un match pour dépanner comme je l'ai fait cette année ! En fin de saison, on fera les comptes, et ce sera décisif pour moi. »

Bien sûr, nourrir de telles ambitions ne se fait pas sans renforts de l'encadrement sportif et du banc. Ainsi, Vimbouly sera assisté dans ses fonctions par Alexis Jourdan (ancien Marmandais, il est déjà au club depuis la saison dernière en charge des jeunes, NDLR) et pourra également compter sur Mathieu Lattouroux, préparateur sportif qui intervient par ailleurs à la DTN.

Un seul départ
Côté effectif, il n'y a finalement qu'un départ à déplorer, celui de Boris Agbloyoe (pour des raisons extra-sportives). Lawani, un temps annoncé partant a finalement trouvé un accord. Le club pourrait notamment l'aider à passer ses diplômes fédéraux d'éducateur sportif. Et grande nouveauté au club, cette année, le recrutement n'a pas été fait pour compléter un groupe, mais pour lui donner de la plus-value.

Melka est attendu
Ainsi, Mathieu Barabourg, attaquant de Cognac a été le premier à signer. Suivent les arrivées de Malik Diallo (milieu offensif de Rodéo Blagnac), Anthony Vandersnick (attaquant de Cugnaux), Kylian Launay (milieu offensif de Bayonne). Et enfin Anthony Melka, numéro 10 de Mérignac devrait signer demain. Par ailleurs, trois jeunes du club montent en équipe 1, Vincent Bull, Yohann Bory et Thomas Savio.

Ces éléments devraient apporter en plus de leurs qualités intrinsèques, de l'émulation et du dynamisme à un groupe qui ronronne un peu. Cela réjouit forcément Vimbouly : « On devrait normalement passer une année plus tranquille, on aura les moyens d'aller plus dans les détails, de ne pas perdre les matches clés comme on l'a fait cette année. Il va y avoir de la concurrence et les garçons ont besoin de cela. La saison dernière, on était tellement justes qu'il n'y avait pas de turnover ! La montée va se jouer entre cinq ou six équipes et pour être totalement serein, mais il me faut encore recruter un latéral gauche. »

Quid de Jonathan Pascouau ? Il n'a pas quitté le club, mais il sera indisponible jusqu'au 1er octobre. Passé de statut fédéral à statut amateur il n'aura pas le droit de jouer les premières semaines du championnat. Un moment sur la piste de Jean-Christophe Cesto pour le remplacer, le champion d'Europe des moins de 17 ans en 2004 a finalement opté pour le Sud-Est.


Citation :


7 juillet 2010 10h55 | Par PIERRE LASCOURRÈGES

Montée en CFA2 du Langon-castets FC : « C'est fait à 99 % »

La Fédération française de football ne devrait plus tarder à signifier la montée des lécéfécistes à la faveur du déclassement d'un club du Rhône pour fraude.


Anthony Despujos félicité par Ridouane Adéossi : une image qui illustre bien la réussite de Langon-Castets sur sa fin de saison. PHOTO BERNARD MUGICA

Montera ? Montera pas ? La question reste entière et posée pour le Langon-Castets Football-Club suspendu à une décision de la Fédération française de football d'accorder le précieux sésame qui permettrait aux lécéfécistes d'accéder à l'échelon supérieur à savoir, le championnat de CFA2.

Un mois dans l'attente

Plus d'un mois s'est écoulé depuis la fin du précédent championnat, au moment où les joueurs venaient de raccrocher les crampons et certains sont même partis en vacances, sans être véritablement fixés sur leur sort.

Au bout d'un suspense insoutenable, la nouvelle devrait être divulguée aujourd'hui par les instances fédérales, en même temps que la communication des poules. « Nous restons assez confiants », témoigne Alain Jagueneau, directeur sportif du LCFC, qui se garde bien de verser dans l'euphorie, en espérant la bonne nouvelle.

Déclassement de Limonest

Un élément nouveau est intervenu il y a quelques jours à peine, de nature à rassurer les dirigeants langonnais. Ainsi, on apprend que la commission de discipline de la ligue de Rhône-Alpes avait déclassé le club de Limonest et décidé de le faire descendre de division Honneur en DHR pour fraude.

Cette équipe qui jouait le match de la montée en CFA 2 avait été soupçonnée et aujourd'hui, est reconnue coupable de tentative d'achat d'un match qu'elle a perdu 1-0 face à Valence, lanterne rouge, le 30 mai dernier. On rapporte que l'entourage du club fraudeur avait proposé des espèces sonnantes et trébuchantes aux dirigeants d'en face, pour ne pas perdre le match. La commission de discipline avait été saisie après que le délit eût été consigné sur la feuille de match. Conséquence, la sanction visant Limonest jusque-là deuxième dans le classement des meilleurs seconds de DH, devrait être favorable à Langon-Castets qui passerait ainsi de la septième à la sixième place à la faveur d'un repêchage qui ne demande qu'à être officialisé.

La composition des groupes devait être soumise au bureau du conseil d'administration de la Ligue, pour adoption, hier 6 juillet. Tenant compte des procédures exécutives ou en cours, la commission devait procéder aux ajustements nécessaires tels que prévus au règlement de la compétition concernée.

Avec Libourne et Bordeaux

« On va dire que c'est fait à 99 %. Mais, on pourra clairement le dire lorsque la FFF aura communiqué », insiste Alain Jagueneau, pour qui la perspective de démarrer la saison prochaine en CFA2 est intéressante à plus d'un titre : « Nous espérons naturellement nous situer dans notre groupe régional. Ce qui nous réserve quelques derbys en perspective avec nos plus proches voisins, comme Libourne ou les Girondins de Bordeaux, mais on aura droit aussi à quelques rencontres intéressantes face au nouveau promu Lormont, mais également Mont-de-Marsan, Agen, Trélissac, Bergerac, Cognac, Mérignac,… »

Le technicien langonnais confirme aussi que le recrutement est bouclé. Marwin Sinzougan, joueur offensif, âgé de 20 ans, 1,85 m pour 77 kilos, arrive de Villenave-d'Ornon. Il est le dernier à avoir signé, rejoignant ainsi l'ex-Marmandais et avant-centre Pierre Del Puppo et Damien Guerrier, un joueur polyvalent qui arrive de Montpon-Ménesplet. « Si l'on peut convaincre un ou deux jokers de plus, on le fera. Mais, on n'est pas pressé », conclue Alain Jagueneau.


Citation :


6 juillet 2010 06h00 | Par Antoine Beneytou

Bergerac Foot : un recrutement de poids

À l'intersaison, le club a recruté onze nouveaux joueurs très expérimentés.


Le groupe bergeracois, renforcé à l'intersaison, ira en stage du 16 au 20 juillet. ARCHIVES MARIE SEILLERY

C'est le début d'une nouvelle ère au Bergerac Foot. Alors que le championnat de CFA2 reprendra ses droits le 21 août, le recrutement semble quant à lui d'ores et déjà bouclé. Après quatre saisons avec Paul Maso aux commandes de l'équipe fanion, Benoit Tihy, épaulé de Samuel Borie, auront la responsabilité de cette équipe. Le staff technique a également été complété par l'arrivée d'un ostéopathe, Pierrick Pasquier.

Un parcours en Coupe
Concernant les joueurs, « le meilleur recrutement a été de conserver 85 % de l'effectif », avance le directeur sportif Olivier Deliancourt. Les dirigeants se sont ensuite appliqués à doubler les postes et à renforcer l'arrière-garde. Ainsi, le Bergerac Foot enregistre l'arrivée de onze nouveaux joueurs. Des hommes expérimentés et rompus aux joutes du CFA 2 tels que Hadji Kari, Julien Monzie, Julien Raynaud ou encore Oussama Belfoul, l'ancien avant centre de Brive, très convoité durant cette intersaison. « Une pointure, dotée d'un très gros gabarit, qui pèse sur les défenses et qui marque beaucoup de buts », toujours selon le directeur sportif. Ce nouvel avant-centre devrait donc pouvoir soulager Fabien Gilles aux avants postes. D'autres arrivées sont à souligner telles que celles d'Éric Zoyem, Billadgeta, Demb ou encore Yagbe, tous en provenance de Montpon. Idriss Pongo, milieu offensif droit passé par les Girondins de Bordeaux et le PSG, ainsi que Marvin Sampson, défenseur central, en provenance de Châteauroux, viendront aussi renforcer l'effectif.

Alors quels sont les objectifs pour l'exercice 2010-2011 ? Avec beaucoup d'humilité les Bergeracois auront à cœur de réaliser une meilleure saison que la précédente et d'effectuer un bon parcours en Coupe de France. Cependant, les hommes de la Vallée Pourpre auront fort à faire dans une poule très difficile avec, notamment, les équipes réserves de Bordeaux et de Toulouse. Autre souhait de l'équipe dirigeante : attirer le public bergeracois à Campréal et impliquer les joueurs dans la vie de l'école de football.

En attendant, le Bergerac Foot partira en stage à Hagetmau, du 16 au 20 juillet, avec un groupe élargi de 29 joueurs. La bande à Benoît Tihy enchaînera sa préparation avec une série de six matchs amicaux, du 28 juillet au 14 août (lire ci-dessous).


Citation :


2 juillet 2010 06h00

Trélissac : Avec quatre joueurs de plus, le groupe est complet

Un défenseur, deux milieux de terrain et un attaquant ont été recrutés.

À quelques jours de la fin du marché des transferts, le groupe trélissacois, entraîné par Bruno Steck, composé d'une vingtaine de joueurs, est déjà au complet.

Ces derniers jours, quatre nouvelles recrues sont venues compléter les rangs du TFC : le défenseur de Châtellerault (CFA2) Thibault Jacques, âgé de 22 ans ; le milieu de terrain Rachid Housni de Lormont (DH), âgé de 20 ans ; l'attaquant Reinald Dillera de Vitry, formé au FC Nantes, âgé de 23 ans et Mathieu Bouyer. Ce dernier, formé lui aussi chez les Canaris, retrouve la France après un passage au CF Barakaldo (2e division espagnole).

Au total, le club trélissacois a recruté huit joueurs si l'on compte Arnaud Dutruche qui effectue surtout son retour pour jouer en équipe réserve, après la signature il y a quelques semaines d'Alpha Diallo (Luçon), Miguel Pacios (Rodez) et Gaëtan Théreau (Gap). Seuls Kari, Noto et Hami ont déserté le navire trélissacois à l'intersaison.


Citation :


13 juillet 2010 06h00 | Par Bertrand Lucq

Les Montois ont repris l'entraînement

Les Stadistes ont retrouvé le chemin de l'Argenté sous la direction de Bruno Scipion.


Bruno Scipion insiste sur les règles de bonne conduite au sein du groupe. PHOTO ARCHVIES PASCAL BATS

Ça y est. Bruno Scipion est définitivement installé dans ses nouveaux murs de l'Argenté. Hier soir, le néomontois a dirigé son premier entraînement. Un groupe d'une vingtaine de joueurs a pris la direction des bois environnants pour une bonne heure de footing appuyé agrémenté de quelques séances aigre douce d'assouplissements. Une préparation tout à fait classique à laquelle aucun joueur digne de ce nom ne peut réchapper « C'est obligatoire, martèle Bruno Scipion, les joueurs ont eu un programme préparatoire qu'ils ont respecter afin de pouvoir suivre une reprise normale ». L'entraîneur stadiste a auparavant insisté sur la vie du groupe. Et dans ce domaine, Bruno Scipion se veut intraitable. « Pour travailler sérieusement il faut établir des régles de bonne conduite et les appliquer. » La ponctualité aux entraînements mais surtout le respect du vestiaire constituent ses deux grosses principes de vie non négociables.

Nouvelle aventure
Une rigueur indispensable afin de travailler dans les meilleures conditions. Un travail qui sera à partir de la semaine prochaine essentiellement axé sur l'aspect technique et tactique. « Je veux qu'on joue au football », prévient Bruno Scipion, lequel a vu d'un très bon œil l'arrivée de trois nouvelles recrues, Pierre Aristouy, Jonathan Lupinelli et Fabien Bolay, présents à cette prise de contact relativement torride. Un recrutement pas encore achevé puisque les dirigeants stadistes espèrent la venue d'un latéral gauche. Car ce poste n'est pas doublé précise que le coach stadiste qui se donne également la possibilité d'enrichir le groupe d'un autre élément en fonction des problèmes d'effectif « ou d'une opportunité ». Les investigations sont en bonne voie.


photo officielle du Stade Montois Football - saison 2010-2011


Dernière édition par François le Dim 18 Juil - 5:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mer 14 Juil - 17:21

Citation :


14 juillet 2010 13h28

Libourne jouera en CFA 2

La Fédération française de football a confirmé hier la rétrogradation en CFA 2 du FC Libourne

La Fédération française de football a confirmé hier la rétrogradation en CFA 2 du FC Libourne, suite à l'avis du CNOSF (comité nationale olympique et sportif français) concernant la décision prise par le Conseil Fédéral fin 2009.

Si l'officialisation n'interviendra que demain, la réserve des Girondins devrait elle être maintenue en CFA suite aux nombreuses rétrogradations administratives.


C'est quoi cette histoire de repêchage d'un club relégué comme la réserve de Bordeaux Question scratch Shocked (sachant ce qui s'est passé avec Brive l'année dernière en CFA2, y'a de quoi l'avoir mauvaise !) A moins que tous les 2e de CFA2 ont été promus et qu'on repêche alors les 1ers relégables de CFA (les 16èmes de groupe) Rolling Eyes


ce qui devrait nous donner demain :

Groupe probable pour l'Etoile pour la saison 2010/2011 :

Agen
Balma
Bergerac
Blagnac
Bordeaux B
Bordeaux Stade
Like a Star @ heaven Brive Like a Star @ heaven
Langon-Castets
Libourne
Lormont
Mérignac
Mont-de-Marsan
Revel
Saint-Alban
Toulouse B
Toulouse-Fontaines
Trélissac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom
Ligue 1
Ligue 1
avatar

Nombre de messages : 2719
Age : 23
Localisation : Brive
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Jeu 15 Juil - 20:59

Le groupe de l'étoile pour la saison 2010-2011 (groupe F) :

Agen
Balma
Bergerac
Blagnac
Bordeaux B
Brive ESA
Langon Castets
Libourne Saint Seurin
Lormont
Merignac
Mont de Marsan ST.
Revel U.S.
Saint Alban
Toulouse B
Toulouse Fontaines
Trélissac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Ven 16 Juil - 5:58

Seule véritable surprise, la non-présence du Stade Bordelais dans ce groupe qui se retrouve dans le groupe G de CFA2 (avec Poitiers, Châtellerault, Cognac...). Le club a certainement du faire une demande pour évoluer dans l'autre groupe. Smile

Assez sympa ce groupe du Sud-Ouest. sunny J'espère par contre que le club organisera quelquechose (par exemple, partenariat avec la mairie ou le Conseil général ?) pour la réception des réserves toulousaines et bordelaises. Faut chercher à remplir davantage le stade pour ce genre de matchs ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Ven 16 Juil - 17:41

Le calendrier de la saison vient d'être publié par la FFF : http://www.fff.fr/common/bib_res/ressources/420000/7000/100716163256_calendrier_cfa2_2010-2011.pdf


1ère journée de CFA2 (groupe F) - samedi 21 et dimanche 22 août 2010 :

Toulouse Fontaines - Mérignac
Balma - Bordeaux B
Trélissac - Mont de Marsan
Brive - Toulouse B
Lormont - Saint Alban
Langon Castet - Blagnac
Revel - Libourne St Seurin
Agen - Bergerac
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 21 Aoû - 4:40

Citation :


6 août 2010 06h00 | Par RAFAEL DUBOURG

Ils montent en régime

À un peu plus de deux semaines de la reprise du championnat, Trélissacois et Bergeracois ont encore quelques matches amicaux pour se régler.


Mickaël Tronche et le TFC recevront Mont-de-Marsan en ouverture du championnat. Bergerac sera à Agen. PHOTO ARNAUD LOTH

Le samedi 21 août, ce sera le grand jour. Comme d'habitude, les footballeurs de CFA 2 reprendront le chemin du championnat, bien avant leurs cousins rugbymen ou basketteurs… Engagés dans une poule F qui s'annonce corsée (1), Bergerac et Trélissac disposent encore de quelques matches amicaux pour être prêt le jour J.

Ainsi, le TFC doit affronter deux équipes, quand les Bergeracois ont encore trois rencontres amicales au menu. « J'espère que cela sera suffisant pour mettre en place notre jeu », explique Bruno Steck, le technicien trélissacois. Le coach du TFC reconnaît qu'il a encore de « nombreux réglages à faire. Il faut façonner le groupe, lui donner un style de jeu. » Son envie : jouer un football moins académique, être plus réaliste.

Encore une fois, l'ancien Nantais doit composer avec un groupe jeune, car les éléments expérimentés sont difficiles à recruter… « L'effectif est intéressant. Ils sont à l'écoute et appliqués. Il y a une bonne qualité technique. » Steck a fixé à ses joueurs deux objectifs : « Prendre plus de points que la saison dernière, et mieux jouer dans la régularité ». Ce qui serait plus facile sans blessures. Pour l'instant, Jordane Chevalier est toujours sur le flanc (ligaments croisés) quand Kevin Delavier souffre encore des adducteurs.

Bergerac est à « 50 % »
Des soucis que n'a pas son homologue de Bergerac, Benoît Tihy. Pour les premiers matches amicaux, il a emmené à chaque fois 22 joueurs. Un groupe qu'il devrait resserrer ce week-end (voir programme). « On a fait une revue d'ensemble, l'effectif est étendu. On a bien bossé. » Seul bémol : à l'instar du TFC, c'est la jeunesse qui prime. « Ça manque d'expérience. Mais l'enthousiasme peut compenser. »

« À 50 % » de leur potentiel pour l'instant, les Bergeracois vont monter en puissance lors des trois matches amicaux restants. Avec un objectif simple : « Prendre du plaisir. Avec ça, on fera des résultats. Nous devons accomplir une saison pleine, et progresser. »

(1) Avec notamment la réserve des Girondins de Bordeaux, et au total trois équipes reléguées de CFA : les Girondins, Toulouse Fontaines et Balma.


Citation :


19 août 2010 06h00 | Par Olivier Goujon

Retour à la case départ

Rétrogradé, le FC Libourne débute sa nouvelle saison en CFA2, samedi, à Revel, dix ans après avoir quitté ce niveau. Un nouveau challenge pour Thierry Oleksiak.


Un nouveau challenge pour Thierry Oleksiak que les Pingouins sont prêts à relever. PHOTO STÉPHANE KLEIN

Tout ça pour ça pourrait-on dire, tant les belles saisons de Coupe de France et Ligue 2 semblent à des années-lumière à la veille du coup d'envoi de cette édition 2010-2011. Après deux saisons très agitées en coulisses, alors que le groupe de Thierry Oleksiak avait obtenu son maintien en championnat National, puis en CFA, voici donc les Libournais redescendus désormais en CFA2 où a longtemps évolué l'équipe réserve du club.

Il leur faut désormais repartir seuls à un niveau qu'ils avaient quitté lors de la saison 1999-2000, après la fusion avec Saint-Seurin-sur-l'Isle, avant d'écrire une des plus belles pages de leur histoire dans les années qui suivirent sous la houlette de Jean-Marc Furlan, puis Didier Tholot. « Ce qui nous arrive est totalement injuste », assène une nouvelle fois Thierry Oleksiak, totalement en phase avec le président Serge Desport sur ce sujet.

« Je suis très remonté contre les instances de la FFF qui nous infligent une véritable double peine en deux ans, ce qui est sans doute sans précédent dans l'histoire du football français. Je m'interroge vraiment sur le fonctionnement du triangle Conseil fédéral-DNCG-CNOSF, où visiblement ce sont les arrangements entre amis qui prévalent sur les valeurs sportives et humaines. »

14 départs, neuf arrivées
Le coach poursuit : « On se retrouve aujourd'hui avec un National à 21 clubs, un CFA où il en manque trois et des groupes de CFA2 où il y en a trois en trop ! » Bien que difficile à digérer, les dirigeants ont accepté cette nouvelle rétrogradation et préparent la nouvelle saison en gérant au mieux le profond renouvellement de l'effectif.

Avec 14 départs et neuf arrivées pour l'instant (les mouvements peuvent encore intervenir avant le 31 août à minuit), Thierry Oleksiak entame véritablement un nouveau cycle de travail : « C'est un vrai challenge de mettre cette nouvelle équipe en place et d'abord physiquement, puisque les joueurs arrivent dans des états de forme parfois très disparates. Il y a eu un gros travail effectué sur le plan physiologique et je suis très satisfait de l'état d'esprit du groupe qui a travaillé sans rechigner, en faisant vraiment bloc. »

Deux réserves pro
Voilà sans doute le premier point positif, quand on sait que l'ambiance n'a pas toujours été au beau fixe ces derniers temps, entre les joueurs historiques qui ont tout connu avec ce club et ceux qui avaient renforcé l'effectif en arrivant de l'extérieur, mais qui bien souvent semblaient plus se préoccuper de leur avenir propre que de celui du club.

« Le revers de la médaille, c'est que derrière ce gros travail, il est difficile de tirer de vrais enseignements sur le fond des rencontres de préparation que nous avons disputées depuis le 21 juillet. J'ai confiance dans la qualité individuelle des joueurs et j'ai espoir de trouver une bonne cohésion d'équipe, même si cela peut prendre un peu de temps. Les joueurs adhèrent au discours et on ne leur a jamais caché, lors du recrutement, qu'il y avait un risque de jouer en CFA2 plutôt qu'en CFA, ce que tout le monde au club aurait bien sûr préféré. »

Le côté positif, c'est que dans ce groupe F de CFA2, les déplacements seront beaucoup moins longs et cela facilitera d'autant la mise en condition les jours de matches et la récupération ensuite. « Je constate surtout qu'on va jouer des derbys quasiment à chaque journée et qu'on va être confrontés, notamment, à deux réserves pros (Girondins de Bordeaux et Toulouse Football-Club). Je trouve cela très stimulant et nous abordons cette saison avec détermination et une grosse envie de prouver des choses sur le terrain plutôt qu'en dehors. »

On n'en attendait pas moins de Thierry Oleksiak.


Citation :


19 août 2010 06h00 | Par Propos Pierre Lascourrèges

Ils visent la montée dans les deux ans

Le président Jean-Pierre Duluc affiche une certaine confiance pour le premier match de championnat de CFA 2, samedi à 18 heures contre Blagnac, au stade Octavin.


Jean-Pierre Duluc : « Nous sommes capables d'afficher une bonne prestation ». PHOTO BERNARD MUGICA

Le football inaugure le championnat de CFA 2 samedi après-midi, avec un match d'ouverture contre Blagnac, sur la pelouse du stade Octavin. Langon-Castets renoue avec un niveau national qu'il a connu durant deux saisons entre 2003 et 2005. Et la promesse de belles rencontres à venir, entre autres, contre Libourne et les réserves des Girondins et de Toulouse. Le point avec le président Jean-Pierre Duluc.

« Sud Ouest » Dans quel état d'esprit abordez-vous cette reprise du championnat ?
Jean-Pierre Duluc. Quand je suis arrivé dans ce club, j'avais dit que nous remonterions en CFA 2. Je suis content d'observer que nous y sommes arrivés sous mon mandat. Nous avons en même temps réussi à doubler nos effectifs. Cette saison marque pour moi un tournant. Ou bien l'on pense à aller plus loin en visant la montée en CFA dans les deux années qui viennent. Ou bien, j'arrête.

Quel bilan dressez-vous des matches de préparation ?
J'observe que les nouveaux joueurs se sont fondus dans le groupe. Nous avons d'abord joué contre Bergerac et Lormont sur des matches de CFA 2. Nous avons présenté entre cinq et sept titulaires et en avons profité pour faire des essais de joueurs et corrigé certains points qui n'allaient pas. En fait, cela ne reflétait pas l'équipe type.

Sur le match suivant, contre la DSR de Lège-Cap-Ferret, nous avons essayé un ou deux joueurs et fait tourner l'effectif. Enfin, face à Villenave-d'Ornon qui nous a talonné toute la saison dernière, le résultat (4 à 1) est plus conforme au rendement de ce que représente 90 % de l'effectif de notre première.

Les arrivées de Beka et Sané confortent un recrutement quasi conclu. Qu'entendez-vous par là ?
Roland Beka est un attaquant qui nous arrive de Biscarrosse. Contre le dernier match de Villenave, il a fait montre de son niveau technique et de sa maîtrise du ballon. Il a joué à un niveau plus haut que le nôtre. Il cherchait un club structuré et organisé. Il retrouve son copain Grégory Mathias qu'il avait connu à Libourne. Quant à Famara Sané, qui arrive de Lormont, il s'agit d'un défenseur expérimenté. C'est une bonne recrue.

Mais une saison est longue et avec les incertitudes dues aux blessures et autres aléas, j'ai demandé à notre directeur technique de dénicher un ou deux joueurs de plus.

Vous apprenez surtout en plein mois d'août que le groupe F de CFA 2 subit une modification importante…
Une fois de plus, la région Aquitaine se distingue. Cela n'est pas sans rappeler l'affaire de Biarritz et de Bergerac d'il y a deux ans. Non seulement, la confirmation de notre montée en CFA 2 nous est donnée en plein mois de juillet, à la limite des possibilités de recruter, mais en plus on nous informe le 6 août que la poule ne comptera pas 16, mais 17 équipes, du fait du jeu des réaffectations qui amène le Stade Bordelais à rejoindre notre groupe. Cela fera un championnat plus long et plus exigeant.

Que savez-vous de Blagnac, votre adversaire de samedi ?
Pas grand-chose en réalité. Je suis actuellement en cure à Saint-Lary et n'assisterai donc pas au match. Ce que je peux dire, c'est que nous ferons de notre mieux. Un match d'ouverture est toujours important.

Au-delà du résultat, nous sommes capables d'afficher une bonne prestation. Je sens le directeur technique et l'entraîneur confiants. Et s'il n'y a pas de blessé d'ici là, on doit pouvoir faire quelque chose. Seule incertitude pour Beka. Nous attendons la confirmation de son autorisation de sortie de son dernier club, Biscarrosse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 21 Aoû - 4:53

Citation :


12 août 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen : Des buts et des espoirs

Le coach Williams Wimbouly se dit satisfait par la préparation de son équipe.


Smolarczyk revient en forme. PHOTO JEAN-LOUIS BORDERIE

L'entraînement a repris depuis quelques semaines déjà et les matches amicaux s'enchaînent du côté du SUA Football. La préparation des Agenais bat à plein régime et se montre plutôt prometteuse. Si la première rencontre s'est soldée sur une défaite face à Colomiers (0-1), la troupe à Vimbouly a ensuite obtenu un match nul contre Albi (0-0) et trois victoires face à Marmande (2-0), Libourne (3-2) et le TFC (2-1). Il reste encore deux matches, à Mérignac vendredi prochain puis à domicile contre Auch (DH) mardi soir à Rabal avant d'attaquer la cinquième saison en CFA 2.

Ces résultats, meilleurs que ceux de l'année dernière, doivent certainement renforcer les convictions de Vimbouly d'avoir entre les mains un bon groupe… mais en réalité, la saison va être bien rude. D'abord parce que la poule compte dix-sept équipes, ensuite parce que les ténors ne vont pas manquer avec notamment Bordeaux 2, Toulouse 2 on encore Trélissac et enfin parce que les choses n'ont pas évolué en matière de trésorerie. Le SUA a toujours un budget en-dessous de ses résultats et de ses prétentions (environ 350 000 €).

Les recrues marquent
En conséquence, même si le banc s'est quelque peu étoffé avec les arrivées de Barrabourg, Melka, Van der Snick, Launay et le retour de Djebablah après deux ans passés à Libourne, il manque encore deux profils : un défenseur polyvalent côté droit (pour remplacer temporairement Pascouau indisponible jusqu'en octobre) et un milieu défensif dans l'axe. D'autant plus que Diallo (milieu offensif) ne fera finalement pas partie de l'effectif agenais, n'ayant pas montré suffisamment pendant la période de préparation.

De cet état de fait, Vimbouly a fini par s'en faire une raison : « Il me manque toujours ces deux joueurs pour ne pas avoir à galérer, mais il faut pouvoir se les payer. Laville ou Ouargli pourront prendre le côté droit en attendant. C'est un gros défi qui nous attend cette année et notre problématique est toujours liée à nos moyens. Je vais essayer de tirer le meilleur du groupe en responsabilisant un peu plus les joueurs. On est un club avec des moyens limités et du coup il va falloir redoubler d'efforts pour tenir contre des formations comme Bergerac, on donnera le maximum et même au-delà du maximum. »

Mais il y a aussi de bonnes nouvelles côté effectif, les deux grands blessés de la saison passée Benjamin Daublain et Kevin Smolarczyk sont de retour : « Ils sont revenus avec de grandes facultés et encore, ils ne sont pas à 100% ! Je les considère comme des recrues! » D'ailleurs, les recrues (hormis Diallo) ont donné entière satisfaction au coach : « Ils ont marqué deux buts chacun. Du coup, j'ai un peu plus de choix sur le plan offensif, que ce soit à l'entraînement ou en match. En tout cas, sur les matches amicaux, on a plus de facilité à scorer par rapport à l'année dernière. Il reste maintenant à trouver l'équilibre entre les blocs d'attaque et de défense. »

Deux vitesses ?
Et ce, sans trop tarder car le début de saison ne se fera pas spécialement dans la douceur avec certes trois réceptions, mais pas des moindres : Bergerac, Stade Bordelais Stade et Toulouse-Fontaines. Voilà qui donne le ton : « Ça commence fort, avec trois prétendants à la montée ! Les Girondins et Libourne descendus, une poule à dix sept, ce championnat va être encore plus difficile que nous l'avions prévu ! Ce qui est certain, c'est qu'il se jouera à deux vitesses avec une nette différence comptable. Il y aura des équipes qui vont cartonner avec une centaine de points et d'autres qui auront à peine la moitié. »

Le SUA a en tout cas enclenché la bonne vitesse en ce qui concerne la préparation. Reste à voir si les promesses seront tenues et si Vimbouly et ses hommes parviendront à se faire une place dans le peloton de tête.

Départ : Boris Agboloyoe Arrivées : Barrabourg, Melka, Van der Snick, Launay et Djebablah


Citation :


16 août 2010 06h00

Bergerac : Un match nul pour terminer

Le coach Williams Wimbouly se dit satisfait par la préparation de son équipe.

Les Bergeracois ont signé un nul (1-1) à Poitiers (CFA 2), samedi soir. Les hommes de Benoît Tihy ont égalisé à la 90e minute, par Doyennel. « C'était un match intéressant, explique l'entraîneur. Nous ne sommes pas au maximum. » Dans le viseur du nouveau technicien, « l'animation offensive. Nous sommes en-dessous de ce que l'on peut produire. » Logique selon lui, car « nous nous sommes focalisés sur la défense. On doit prendre confiance, ça viendra avec les résultats. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 21 Aoû - 5:01

Citation :


20 août 2010 06h00 | Par O.G, L.L, V.F, N.L.G, B.M

C'est la Gironde partie !

Deux relégués revanchards (Libourne et les Girondins), deux habitués (le Stade Bordelais et Mérignac), un revenant (Langon Castets), un nouveau (Lormont) : il y a foule au départ.


Dans la foulée de son titre de DH, Lormont s'attaque à un très gros défi. PHOTO LAURENT THEILLET


1 Libourne regarde devant

Après une décennie qui aura marqué l'histoire du football girondin par ses hauts et ses bas, le FC Libourne est de retour en CFA 2. Une dégringolade plus extrasportive que provenant du terrain (une seule descente au classement) avec un dernier épisode que le club, relancé après être passé près du gouffre, garde en travers de la gorge (nos précédentes éditions). C'est pourtant vers l'avant que Thierry Oleksiak et ses hommes regardent aujourd'hui. Avec un budget en baisse mais stabilisé, une formation de qualité, le technicien repart sur un nouveau cycle après avoir surtout dû parer au plus pressé lors de ses deux premières saisons à Moueix.

L'effectif a été chamboulé et reconstruit avec une ossature du cru, des recrues évoluant dans la région ou ayant débuté dans le département (Manas, Plana, Vaz, Diallo, Remaut) et des éléments conseillés par les réseaux de l'ancien professionnel (Zerari, Bakir). Résultat: un état d'esprit retrouvé pour lancer l'opération reconquête. Car, s'il faudra laisser le temps à l'ensemble de se mettre en place, difficile d'imaginer le FCL ailleurs que dans le haut du tableau où il ne manquera pas de concurrence.

2 Les Girondins en reconquête
Pour la deuxième fois de la décennie, les Girondins, alourdis par les huit points de pénalité infligés par la FFF, ont été relégués en CFA2. Mais Bordeaux aura tout intérêt à vite digérer. Car la vie en CFA2 ne pardonnera pas le moindre relâchement: la bataille âpre entre nombre d'ambitieux ne colle pas vraiment avec les caractéristiques d'une équipe réserve pro, à savoir de très jeunes joueurs, qui vivent pour la moitié une première expérience en seniors et vont manquer d'expérience et de mental. Cette saison ne dément pas la règle. Les joueurs nés en 1992 et 1991 sont légion, venus du groupe des 19 ans, « encadrés » par quelques garçons de 20 ans !

Denis Terrien (SAM)

Les matches de préparation ont laissé entrevoir de bonnes choses sur le plan du jeu, avec une montée en puissance, du dernier succès 3-0 contre Mérignac.

Sans recrue, les Girondins ont l'avantage de bien se connaître et de travailler avec la même philosophie de jeu à chaque étage depuis toujours. Mais chacun est bien conscient que sans engagement personnel et mental irréprochable, la qualité individuelle et collective sera insuffisante face à un tel défi.

3 Le Stade Bordelais s'est étoffé
Relégué l'an dernier de CFA, le Stade Bordelais, qui avait changé staff dirigeant et staff technique, a passé la saison dernière à reconstruire avec un groupe jeune et inexpérimenté. Si naturellement l'équipe a connu des hauts et des bas notamment à domicile, il aura finalement manqué peu de choses pour que les stadistes ne viennent se mêler à la lutte pour la montée.

Cette année, l'entraîneur Laurent Dauriac a surtout voulu « étoffer, amener de l'expérience et renforcer son groupe sur le plan mental et de la puissance. » C'est dans cette optique qu'il a recruté l'ancien gardien pro Ardouin, sans club depuis un an mais qui a passé la majeure partie de sa carrière en Espagne et en Belgique. Autre arrivée notable, celle de Despaux, en provenance d'Arcachon et le retour de Moussa Dia un an après son départ à Fontenay. Après avoir bataillé tout l'été pour être réintégré dans le groupe F, celui des « Girondins», les stadistes paraissent prêts pour désormais faire valeur leurs arguments sur les pelouses.

4 Mérignac, l'année deux
« On dit souvent que la deuxième année est la plus dure. » Denis Terrien, l'inamovible entraîneur mérignacais, sait ce qui l'attend cette saison. Après un exercice 2009-2010 passé dans le ventre mou du championnat, le promu n'avait pas connu de réelles frayeurs malgré un départ poussif. Cette saison, le SAM voudra « faire le mieux possible tout en pensant prioritairement au maintien » reste prudent Denis Terrien.

Les arguments ne manqueront pas puisque Mérignac a sans doute réussi un des gros coups de l'intersaison en attirant le goléador de Villenave Marc Couturier. Au-delà de ce renfort, les locataires de Robert-Brettes se sont surtout évertués à étoffer un groupe un peu tendre l'an dernier au niveau quantitatif. Le retour de Lemaire après deux saisons au CHR Talence, auteur du doublé Coupe de France-Championnat entreprises, marque aussi la volonté de mettre en avant les valeurs maison. Le SAM semble armé.

5 Lormont, le jeu comme atout
Fabien Pujo et son groupe ont l'occasion de rentrer dans l'histoire de leur club. Si l'US Lormont a déjà évolué à l'échelon National, il y a17 ans, elle était redescendue aussitôt. Et c'est bien sûr ce que vont éviter de faire les joueurs de la Rive-Droite qui pour 80% découvrent ce niveau. Leur atout ? Le même que celui qui a permis au plus petit budget de DH de monter l'an dernier. « L'identité Rive Droite, la rigueur à l'entraînement, l'état d'esprit qui fait qu'ici, la star, c'est l'équipe » pointe leur entraîneur, impatient de voir si sa formation « va réussir à démontrer la même qualité de jeu que la saison passée dans un championnat où ça va plus vite, où la qualité physique est supérieure.» Pour ce faire, le club a ainsi demandé à la FFF une dérogation pour disputer ses rencontres sur le synthétique du stade Christope Dugarry durant la période hivernale.

Fabien Pujo (Lormont)

Avec un groupe peu modifié qui pourra s'appuyer sur l'expérience de Daby Gueye (Libourne) et bien sûr d'Ahmed Chafni, le coach a vu « du moyen et du très bon» en préparation face à des formations de la poule (deux victoires, deux défaites). Uncrainte toutefois: l'état physique du groupe lors des trois premières journées, alors que 11 joueurs respectent le ramadan.

6 Langon-Castets va s'accrocher
Demain, le stade Octave Octavin va retrouver avec un plaisir non dissimulé le parfum d'un championnat national après cinq saisons en DH. La remontée des hommes de Pierrick Landais et Jean-Pierre Duluc en CFA2 n'a cependant pas donné lieu à un recrutement tapageur. Le club a opté pour la poursuite d'une politique de formation et de promotion des jeunes issus du sérail, avec une identité locale bien marquée. La plus grande satisfaction, si ce n'est fierté, du président Jean-Pierre Duluc est d'avoir conservé durant cet intersaison tous les joueurs ayant contribué à l'accession. « Cela tend à démontrer que le groupe vit bien, que l'ambiance générale du club est saine et conviviale. C'est le meilleur recrutement ! » confie le directeur sportif Alain Jagueneau avant d'ajouter que les nouveaux arrivés « ont vocation à apporter un plus, notamment au niveau de l'expérience et de la rigueur, pour bonifier un effectif encore relativement très jeune et perfectible.»

Pour atteindre leur objectif maintien, les Sud-Girondins devront apprendre vite et faire valoir les qualités de cœur, d'homogénéité et de solidarité qui leur si bien réussi lors des derniers mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Jeu 26 Aoû - 16:16

Citation :


23 août 2010 06h00 | Par RAFAEL DUBOURG

Les Montois lâchent prise

Après une première mi-temps de rodage, les Périgourdins ont accéléré.


Les Montois sont restés impuissants face au coup d'accélérateur du TFC. PHOTO ARNAUD LOTH

Le Trélissac Football Club est bien rentré dans son championnat : une victoire 3-1 face aux Landais, sans jamais vraiment trembler. Ajoutez à cela des occasions de but à la pelle et une montée en régime au fil des 90 minutes. Le tableau est « satisfaisant » pour Bruno Steck, l'entraîneur périgourdin. Bien entendu, il reste encore beaucoup de détails à régler, mais les Trélissacois sont sur la bonne voie. Jacques, le portier landais, ne peut qu'acquiescer. Il a largement été sollicité, samedi soir, et peut remercier ses poteaux pour n'avoir encaissé que trois buts… Installés en 4-3-3, avec un Cavaniol ailier gauche, les Trélissacois ont rapidement mis la main sur le match. Mais en manquant un peu d'explosivité, tout du moins en première période.

Ça n'empêche pas Bouyer (11e), Gay (13e, 44e) ou Housni (32e) de frapper au but. En vain. Les décalages sont là, le TFC esquisse de beaux mouvements, mais la conclusion laisse un peu à désirer. Quand Victor Ellisalt se retrouve seul face à Rucart, on craint le pire. Mais Burgho revient et contre la tentative montoise (37e).

La défense tergiverse
Cette frayeur réveille le TFC. Cavaniol allume le gardien (40e), Gay déborde, crochète à l'intérieur et envoie une frappe enroulée sur la barre (44e). Une minute plus tard, Pacios est retenu par le maillot à 22 mètres des buts. Coup franc. Housni fait parler son pied gauche, Jacques reste coi : le TFC ouvre le score (1-0). Deux minutes plus tard, la défense landaise tergiverse sur un ballon en profondeur, Cavaniol surgit et met le pied : 2-0 à la pause, sans forcer…

Au retour des vestiaires, le milieu de terrain Théreau, Bouyer et Benabdellah prend un peu plus ses aises. « C'est autour de ce milieu et de Pacios que l'équipe doit s'animer », explique après coup Bruno Steck. Le « cœur du jeu » plus dynamique, le TFC va accentuer son emprise. Mais ce sont les Montois qui trouvent le chemin du but.

Bréthous galope sur le flanc gauche et centre fort. Au second poteau, Victor Elissalt reprend mais bute sur Rucart. La deuxième tentative est la bonne, malgré la présence du portier (2-1, 56). Ce but ne freine pourtant pas les ardeurs périgourdines.

Peu après l'heure de jeu, Housni trouve la barre, sur une frappe détournée. Le corner qui suit est presque décisif, puisque Pacios voit son coup de boule repoussé par le poteau… À partir de ce moment-là, les Landais ne seront plus dangereux. Et Trélissac essaie de reprendre son avance. Housni, excentré, envoie une frappe lourde dans la surface Elle flirte avec le poteau (65e). Cinq minutes plus tard, Benabdellah est servi sur la droite. Il devance le retour de son défenseur, et peut croiser son tir (3-1, 71e).

C'est le coup de grâce pour Mont-de-Marsan. Le TFC se contente de gérer, se procurant tout de même deux occasions par Cavaniol (80e) et Pacios (88e).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 28 Aoû - 5:10

Citation :


PUBLIÉ LE 27/08/2010 08:48 | J.A.

Saint-Alban et le TFC doivent réagir, Revel sans pression


Revel peut faire un coup à Bordeaux./Photo DDM, Didier Pouydebat

Blagnac-Lormont, demain à 18 heures, au complexe Andromède. Les Blagnacais ont longtemps mené avant de se faire rejoindre par Langon samedi dernier. À domicile, ils devront s'imposer devant un autre promu du groupe de façon à bonifier ce bon départ.

Saint-Alban-Brive,demain à 18 heures, au stade Marius-Coudon. Les Saint-Albanais doivent effacer une première journée compliquée en accueillant Brive qui est déjà dans le coup.

Bergerac-Toulouse-Fontaines, demain à 19 heures. Les Toulousains se sont mis en difficulté tout seuls en perdant contre Mérignac après avoir mené 2-0. Ils se rendront à Bergerac avec l'ambition de récupérer tout ou partie des points perdus.

Mérignac-Balma, demain à 18 heures. Les Balmanais devront se méfier d'une formation qui a fait une bonne impression aux Fontaines. Victorieuse des Girondins, la troupe d'Eric Taborda a les moyens de bien faire en Gironde.

TFC-Trélissac, dimanche à 15 heures, au stade Robert-Barran. Comme les Saint-Albanais, les Toulousains n'ont pas le choix : ils doivent s'imposer pour ne pas se retrouver dans le rouge d'entrée et jouer un rôle plus en relation avec leur potentiel.

Girondins de Bordeaux-Revel, dimanche à 15 heures. Les Revélois ont réussi leurs débuts en obtenant le nul (1-1) face à Libourne. Ils passeront un test sérieux contre la réserve des Girondins qui, elle, se doit de faire un résultat pour effacer sa défaite initiale à Balma.


Citation :
AllezTFC.com

La réserve du TFC joue à 15h contre Trelissac

Publié le 29/08/2010 à 08:27

Défait la semaine dernière à Brive (0-1) lors de la première journée du groupe F de CFA 2, la réserve du TFC doit absolument réagir dès cet après-midi. L'équipe de Mickaël Debève reçoit Trélissac au stade Robert Barran de Pech David à 15h00.

Marc Vidal, Adrien Regattin, Wissam Ben Yedder ou encore Florian Aigouy devraient prendre part à cette rencontre. Quid de Dany Nounkeu ou encore Jean-Joël Perrier Doumbé qui n'ont pas disputé la moindre minute en Ligue 1 cette saison ?


Citation :
AllezTFC.com

La réserve avec cinq pros titulaires

Publié le 29/08/2010 à 15:24

Pour la deuxième journée de CFA 2, le coach Mickaël Debève peut compter sur la présence de cinq joueurs professionnels dans son onze de départ. Jean-Joël Perrier Doumbé, Dany Nounkeu, Mohamed Fofana, Wissam Ben Yedder et Fodé Mansaré sont actuellement sur la pelouse pour affronter Trélissac. Marc Vidal et Adrien Regattin, présents sur le banc hier à Nancy, sont également alignés d'entrée.

Onze de départ face à Trélissac : Vidal - Perrier Doumbé Nounkeu Fofana Atassi - Regattin Firmin Velez Ben Yedder Mansaré - Soukouna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Lun 30 Aoû - 4:32

Citation :


PUBLIÉ LE 30/08/2010 03:47 | JORGE AIBAR

Balma reste aux commandes

CFA2. 2e journée.

Balma et Brive sont les seuls à avoir fait le plein lors des deux premières journées. Les Balmanais sont allés s'imposer à Mérignac, pour un succès important, montrant qu'il faudra compter sur eux pour la course au CFA.

Les Brivistes ont doublé leur capital aux dépens de Saint-Alban qui avec deux défaites se doit de réagir avec en perspective un déplacement très délicat à Trélissac.

Les Dordognots ont donné du fil à retordre au TFC qui s'est remis en ordre de marche en s'imposant logiquement sur eux. Menés ils ont renversé la vapeur avec deux coups de patte de Soukouna et un autre de BenYedder.

Blagnac ne l'a pas eu facile, mais s'est lui aussi imposé sur sa pelouse devant Lormont, ce qui leur permet de suivre le rythme à deux points des leaders.

Le Toulouse-Fontaines s'est aussi rassuré en s'imposant à Bergerac, un succès nécessaire après son faux pas à domicile devant Mérignac.

Revel est passé tout près de l'exploit chez les Girondins de Bordeaux. le promu ne nourrit aucun complexe et menait même 2-0 au repos. La seconde mi-temps lui a été fatale mais cela reste une bonne performance sur laquelle s'appuyer.

Agen était exempt.



mérignac 0 balma 1

MT : 0-0. 150 spectateurs. Arbitre M. Kherradji assisté de MM. Barcella et Cardoit.

Pour Balma : Gri (81e).

MÉRIGNAC : Aloy, Luce, Tekovi, Faget, Kokassa, Verges (cap), Durand (Enel, 66e), Bottazzini, Angulo (Moura, 61e), Touraine (Quenault, 74e), Poussevin.

Entraîneur : Denis Terrien.

BALMA : Costes, Leduby, Renaud, Joseph, Lescure (cap), Badet, Frange (Okahisa, 58e), Fargues, Seck, Aversa (Gri, 77e), Gayrard (B. Dieme, 90e +2).

Entraîneur : Eric Taborda.

Avertissement : Frange (51e).



bergerac 2 toulouse-fontaines 3

MT : 1-2. 150 spectateurs. Arbitre : M. Gratian assisté de MM. Lesavre et Grolier.

Pour Bergerac : Fabien (18e), Hiagbe (90e+4).

Pour Toulouse-Fontaines : Hervey (6e et 57e), Fontan (33e).

BERGERAC : Schmitt, Bontour (Lassidji, 61e), Monzie, Sampson, Hammouti (Hiagbe, 82e), El Kihel, Blanchard, Gasparotto, Belfoul, Fabien, Raynaud (Pongo, 68e).

Entraîneur: B. Tihy.

Avertissements : Monzie (31e), Gasparotto (90e+1).

TOULOUSE-FONTAINES : Cadenet, O. Dieme, Petit, Blaise, Sterckeman,

(Lacoste, 80e), Lasme, Morissette (Gehin, 69e), Farbos, Fontan (Tano, 82e), Pradère, Hervey.

Entraîneur: J-L. Fauré.

Avertissements : Pradère (56e), Farbos (72e).



TFC 3 Trélissac 1

MT : 1-1. 200 spectateurs. Arbitre Mme Le Breton assistée de MM. Duarte Pinto et Corre.

Pour Le TFC : Soukouna (30e, 65e), Ben Yedder (89e).

Pour Trélissac : Housni (25e).

TFC : Vidal, Perrier-Doumbé, Fofana, Nounkeu, Atassi (Vasseur, 27e), Velez, Firmin, Regattin, Ben Yedder, Mansare (Aguemon, 81e), Soukouna (Bauguel, 75e).

Entraîneur : M. Debève.

Avertissements : Velez (56e).

TRELISSAC : Rupert, Gay, Thereau, Jaques, Burgho, Gerard, Bouyer, Benabdellah, Housni, Pacios (Oner, 70e), Cavaniol (Delavier, 75e).

Entraîneur : B. Steck.



saint-alban 1 brive 2

MT : 0-0. Arbitre : M. Landes, assisté de MM. Najib et Koosha.

Pour Saint-Alban : De Labarrière (1re).

Pour Brive : Mbouémboué (52e), Giraudin (73e).

SAINT-ALBAN : Hervé- Brian, Marquet, Bossenec, Meillon, Lecouty, Momi (cap.), Lavernhe (Gisbert, 84e), Guiriec (Zanolin, 61e), Lago Villar, De Labarrière (Montaut, 25e). Entraîneurs : Frédéric Larrieu et Yannick Simonella.

Avertissements : Brian (55e), Meillon (74e).

BRIVE : Y. Camara- Calles, Bousquet, Guittard, Frabin, Tabet, Mbouémboué, Certain (cap.), M. Camara, Giraudin (Keles, 84e), Langlois (Maconda Mbuta, 57e, Begout, 72e).Entraîneur : Adelaziz Elaz.

Avertissements : Certain (57e), Giraudin (73e).



blagnac 2 lormont 1

MT : 1-1. 200 spectateurs. Arbitre : M. Canale assisté de MM. Achaaraoui et Dasque.

Pour Blagnac : Yambere (csc, 20e) et Quenet (85e).

Pour Lormont : Zafat (7e).

BLAGNAC : Hellard- Dolcini, Marghadi, Julia (cap), Delpech ; Latrille (Collet, 73e), Soubrier (Boutaric, 77e), Renalier (Tetart, 81e) ; Laborde, Beduer, Quenet. Entraîneur : Jérôme Daliot.

Avertissements : Margahdi (39e), Julia (58e), Beduer (63e).

LORMONT : Seignan- Chafni, Zafat, Yambere, Letard ; Faras H. (Sehli, 74e), Bercy, Poiblanc (Fadil, 54e) ; Diop (N'Doye, 78e), Faras A., Afanou Agbaga.

Entraîneur : Fabien Pujo.

Avertissements : Faras A. (23e), Afanou Agbaga (53e), Letard (62e).

Expulsion : Faras A. (31e).



bordeaux 3 revel 2

MT : 0-2. 250 spectateurs. Arbitre : M. Sanvoisin assisté de MM. Lebourgeois et Presotto.

Pour Bordeaux : Meslem (csc 59e), Bellion (77e sur penalty et 82e).

Pour Revel : Lafforgue (2e et 41e sur penalty).

GIRONDINS DE BORDEAUX : Andrietti, Dulom, Poundje, Sané, Nivert, Elisalde, Traoré, Ayité, Mignon (Coulibaly, 72e), Sanchez y Granado (cap), Bellion. Entraîneur : P. Battiston.

Avertissements : Ayité (42e et 88e).

Expulsion : Ayité (88e).

REVEL : Garcia, Testas, Meslem, Marques, Barbaste, Lavèze, Ruffé (Goncalves, 66e), Bonafé (Beauville 82e), Parédès (Cros, 71e), Delpas (cap), Lafforgue. Entraîneur : S. Vidal.

Expulsion : Marques (77e).

Agen exempt

Les Agenais étaient exempts, compte tenu du déplacement du Stade Bordelais dans le groupe le portant à dix-sept clubs. Le Toulouse-Fontaines sera à son tour au repos le week-end prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 4 Sep - 4:49

Citation :


4 septembre 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen : La victoire attendue de crampon ferme

Après un week-end au repos forcé, les Agenais doivent confirmer, ce soir (18 heures) à domicile, le bon résultat contre Bergerac.


Le SUA devra encore batailler ferme sur sa pelouse ce soir face au Stade Bordelais. ARCHIVES J.-L. BORDERIE


C'est un SUA un peu coupé dans son élan qui accueille Bordeaux Stade cet après midi à Rabal. Après un match d'ouverture très prometteur face à Bergerac (0-0), les hommes de Vimbouly ont été mis au repos forcé le week-end dernier, la faute à une poule au nombre impair de clubs.

Cette coquetterie de la poule F obligera le SUA à courir après les points jusqu'à ce que toutes les équipes aient joué le même nombre de match. Ce n'est donc que fin janvier, c'est-à-dire à la fin des matches allers, que l'on aura une idée précise de la place du SUA dans le championnat. Une situation qui ne convient pas spécialement à l'entraîneur qui a pour objectif affiché cette saison de jouer les trouble-fête dans le cinq de tête : « Bordeaux Stade, tout comme nous, ont été exempts samedi dernier, ce qui sur le plan comptable n'est pas vraiment une bonne opération. On se sent encore plus au pied d'un Everest que l'on aurait à franchir. Cette saison, on veut faire une belle performance, ça passe par une victoire. »

Le secteur offensif travaillé
Il faut dire que les Agenais sont passés très près de la victoire contre Bergerac. Nettement plus créateurs de jeu, ils ont manqué de réalisme devant les buts, les occasions étaient pourtant légion. Alors évidemment, la préparation de la réception de Bordeaux a été particulièrement axée durant quinze jours sur le secteur offensif : « Au final, cette coupure a été bénéfique dans le sens où l'on a pu bien préparer ce match. On a fait deux oppositions en interne, mardi et vendredi, histoire de bien retravailler sur les points qui nous ont fait défaut et perfectionner ce qui a été », explique Williams Vimbouly.

Bordeaux, de son côté, est dernier au classement, ce qui en plus d'être pour l'instant anecdotique n'enlève rien à la qualité de cette équipe : « Pour les avoir observés, et c'est de bonne guerre car je sais qu'ils nous observent aussi, le Stade Bordelais reste une très bonne équipe de CFA 2. Ils n'ont perdu personne dans l'effectif à l'intersaison et ont un peu recruté. De notre côté, on a fait une bonne préparation et j'espère que les garçons sauront garder cet état de forme sur le terrain. Ils ont en tout cas bien compris l'importance de l'efficacité offensive. Il faut impérativement valider ce bon travail en amont par une victoire. Certes, ce sera compliqué mais l'équipe est réellement déterminée. »

Côté effectif, on notera l'entrée de la recrue Melka sur la pelouse. L'attaquant qui n'a pas joué le premier match de la saison sera probablement associé à Barrabourg à la pointe de l'attaque agenaise. Cette rencontre étant toute tournée sur l'offensif, il a là une bonne occasion de laisser parler tout son talent.

Le groupe agenais : Casadamont, Laville, Charenton, Daublain, Del Rio, Desitter, Smolarczyk, Melka, Mokili Yenga, Van Der Snick, Barrabourg et Daublain, Bul, Pothet Savio, Lawani.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 4 Sep - 4:53

Citation :


4 septembre 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen : La victoire attendue de crampon ferme

Après un week-end au repos forcé, les Agenais doivent confirmer, ce soir (18 heures) à domicile, le bon résultat contre Bergerac.


Le SUA devra encore batailler ferme sur sa pelouse ce soir face au Stade Bordelais. ARCHIVES J.-L. BORDERIE


C'est un SUA un peu coupé dans son élan qui accueille Bordeaux Stade cet après midi à Rabal. Après un match d'ouverture très prometteur face à Bergerac (0-0), les hommes de Vimbouly ont été mis au repos forcé le week-end dernier, la faute à une poule au nombre impair de clubs.

Cette coquetterie de la poule F obligera le SUA à courir après les points jusqu'à ce que toutes les équipes aient joué le même nombre de match. Ce n'est donc que fin janvier, c'est-à-dire à la fin des matches allers, que l'on aura une idée précise de la place du SUA dans le championnat. Une situation qui ne convient pas spécialement à l'entraîneur qui a pour objectif affiché cette saison de jouer les trouble-fête dans le cinq de tête : « Bordeaux Stade, tout comme nous, ont été exempts samedi dernier, ce qui sur le plan comptable n'est pas vraiment une bonne opération. On se sent encore plus au pied d'un Everest que l'on aurait à franchir. Cette saison, on veut faire une belle performance, ça passe par une victoire. »

Le secteur offensif travaillé
Il faut dire que les Agenais sont passés très près de la victoire contre Bergerac. Nettement plus créateurs de jeu, ils ont manqué de réalisme devant les buts, les occasions étaient pourtant légion. Alors évidemment, la préparation de la réception de Bordeaux a été particulièrement axée durant quinze jours sur le secteur offensif : « Au final, cette coupure a été bénéfique dans le sens où l'on a pu bien préparer ce match. On a fait deux oppositions en interne, mardi et vendredi, histoire de bien retravailler sur les points qui nous ont fait défaut et perfectionner ce qui a été », explique Williams Vimbouly.

Bordeaux, de son côté, est dernier au classement, ce qui en plus d'être pour l'instant anecdotique n'enlève rien à la qualité de cette équipe : « Pour les avoir observés, et c'est de bonne guerre car je sais qu'ils nous observent aussi, le Stade Bordelais reste une très bonne équipe de CFA 2. Ils n'ont perdu personne dans l'effectif à l'intersaison et ont un peu recruté. De notre côté, on a fait une bonne préparation et j'espère que les garçons sauront garder cet état de forme sur le terrain. Ils ont en tout cas bien compris l'importance de l'efficacité offensive. Il faut impérativement valider ce bon travail en amont par une victoire. Certes, ce sera compliqué mais l'équipe est réellement déterminée. »

Côté effectif, on notera l'entrée de la recrue Melka sur la pelouse. L'attaquant qui n'a pas joué le premier match de la saison sera probablement associé à Barrabourg à la pointe de l'attaque agenaise. Cette rencontre étant toute tournée sur l'offensif, il a là une bonne occasion de laisser parler tout son talent.

Le groupe agenais : Casadamont, Laville, Charenton, Daublain, Del Rio, Desitter, Smolarczyk, Melka, Mokili Yenga, Van Der Snick, Barrabourg et Daublain, Bul, Pothet Savio, Lawani.


Citation :


4 septembre 2010 06h00 | Par RAFAEL DUBOURG

Trélissac : Enfin la première ?

Malmenés chez les réservistes toulousains, les Trélissacois ont l'occasion de redresser la barre. Mais ils n'ont jamais battu les Saint-Albanais en quatre rencontres.


La saison passée, Cavaniiol et le TFC avaient concédé le nul (1-1) face à Saint-Alban. PHOTO A. LOTH


Quatre matches, aucune victoire. Depuis deux ans, Trélissac n'a jamais réussi à vaincre Saint-Alban. Lors de l'exercice 2008-2009, les hommes de Bruno Steck s'étaient inclinés à deux reprises. La saison dernière, ils avaient signé deux nuls.

Il y a du mieux, certes, mais ce n'est pas encore ça. Alors, à l'heure de se relancer après le coup d'arrêt subi à Toulouse (3-1), les hommes de Bruno Steck doivent étrangler cette bête noire. « On va tout faire pour, lance l'entraîneur. C'est sûr que ce serait une bonne idée ».

Deux défaites, puis deux nuls. Alors, deux victoires cette saison ? « Il nous les faut, mais commençons par vaincre demain (aujourd'hui). »

Il faut vite marquer
Pour autant, le scénario de ce match devrait être conforme aux autres. Le TFC devrait monopoliser le ballon, et les Saint-Albanais faire le dos rond. Lors de la dernière confrontation, à Firmin-Daudou (1-1), il avait fallu une énorme bourde du portier toulousain pour que Trélissac ouvre le score. Et les visiteurs avaient égalisé dans la minute suivante…

« C'est une équipe qui a la particularité d'attendre, explique Steck. Ils sont souvent sur le même choix. » Alors, pour enfin gagner, le TFC doit vite « débloquer la situation. Le plus vite possible. »

Le technicien pourra de nouveau compter sur l'intégralité de son groupe (1), avec les deux fusées Oner et Delavier qui retrouvent petit à petit la forme de compétition. Et, plus généralement, il peut s'appuyer sur un groupe qu'il apprécie de plus en plus.

« C'est ma troisième saison à Trélissac. Et là, j'ai un groupe de talent, très intéressant humainement. Il s'approche le plus de ce que je veux mettre en place. »

La rencontre face à Mont-de-Marsan B a donné un premier aperçu. Steck semble vouloir installer son TFC dans un 4-3-3, avec Pacios en pointe, soutenu par deux ailiers. Il y a quinze jours, il s'agissait de Housni et Cavaniol. Avec Delavier et Oner, Trélissac peut insister sur cette formule. Suffisant pour enfin percer le coffre-fort toulousain ?

(1) Hormis Jordane Chevalier, toujours en reprise suite à sa rupture des ligaments croisés du genou; Reynald Videira reprendra sans doute avec la réserve demain; Yannick Four sera avec la B pour gagner du temps de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 4 Sep - 4:58

Étonnant : alors que la France jouait ce vendredi son match de qualif', Lormont jouait en même temps son match de CFA2 face à Libourne (B) ! 3-3 au final entre les 2 équipes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mer 8 Sep - 19:19

Résultats de la 3ème journée (3 et 4 septembre 2010) :

Lormont 3 - 3 Libourne
Langon Castet 0 - 1 Bordeaux (B)
Agen 2 - 2 Stade Bordelais
Balma 1 - 1 Bergerac
Mont-de-Marsan 1 - 0 Toulouse (B)
Brive 1 - 1 Blagnac
Trélissac 3 - 0 Saint-Alban
Revel 1 - 0 Mérignac
Exempt : Toulouse-Fontaines


Classement après la 3ème journée :

1. Like a Star @ heaven Brive Like a Star @ heaven 10 points
---------------------------------------
2. Balma 10 points
---------------------------------------
3. Trélissac 9 points
4. Mont-de-Marsan 9 points
5. Bordeaux (B) 9 points
6. Blagnac, Libourne 6 points
8. Lormont, Revel 7 points
10. Toulouse (B), Mérignac 6 points
---------------------------------------
12. Toulouse-Fontaines 5 points (0) 1 match en retard
---------------------------------------
13. Bergerac 5 points (-1)
14. Agen 4 points (0) 1 match en retard
15. Langon-Castet 4 points (-3)
16. Stade Bordelais 3 points (-2) 1 match en retard
17. Saint Alban 3 points (-6)



Citation :


6 septembre 2010 14h32 | Par RAFAEL DUBOURG

Trélissac - Saint-Alban (CFA2) : Housni et le TFC font le spectacle

Dans les pas de leur jeune ailier, les Trélissacois ont livré un match agréable et rythmé face à des Toulousains vite dépassés.


Hervé et la défense toulousaine sont battus : Rachid Housni (à gauche) marque le premier de ses deux buts de la soirée. Il en a inscrit quatre en trois matches. PHOTO ARNAUD LOTH


«D'habitude, je ne suis pas buteur. » Dieu merci ! Dans le cas contraire, ce serait un carnage. Rachid Housni, 20 ans, arrivé à Trélissac cet été en provenance de Lormont, a déjà marqué quatre fois en trois matches. Plus de la moitié des buts du TFC sont venus du jeune ailier. Qui n'est « pas buteur », donc.

Pourtant, son doublé de samedi soir peut faire réfléchir. Deux exemples. Le premier à la 16e minute de jeu : Gay centre pour Pacios, pris en sandwich. Le cuir revient doucement vers Housni, idéalement placé au point de penalty, qui ajuste Hervé (1-0). Puis à dix minutes du terme : Cavaniol lance Oner sur le flanc droit. L'ailier déborde, lève la tête et remet en retrait pour Housni, qui allume Hervé des 20 mètres (3-0).

Cavaniol trouve la barre

Alors, certes, ce ne sont pas deux buts de renard des surfaces. Car c'est vrai, le numéro 7 a plus un profil de dynamiteur. Samedi soir, il a écœuré les Saint-Albanais. Des feintes de corps, des contre-pieds, des crochets, bref, tout l'attirail y est passé. Firmin-Daudou s'est trouvé un nouveau chouchou.

Et comme les Trélissacois étaient à l'unisson du natif de Sarcelles, c'est toute l'équipe de Bruno Steck qui a livré une prestation remarquable, et qui domine enfin Saint-Alban, après deux défaites et deux nuls lors des deux saisons précédentes. Les 250 spectateurs l'ont bien compris, applaudissant à tout rompre à la fin de la partie.

Car il y a eu du spectacle à Firmin-Daudou. Le score aurait dû être beaucoup plus lourd, si le TFC avait concrétisé ses occasions. Ainsi, à la 23e minute, Housni dépose le ballon sur la tête de Pacios. Mais l'ancien de Rodez place sa tête sur le gardien.

Mieux encore à la 39e, Benabdellah ouvre vers Pacios, côté gauche. Ce dernier remet instantanément de la tête pour Cavaniol, qui voit sa… tête heurter la barre. Le mouvement est superbe, mais le TFC manque encore de réalisme. Un peu de facilité ? La fatigue ?

Cavaniol doit d'ailleurs s'y reprendre à deux fois pour battre Hervé juste avant la pause, à la suite d'un superbe contre mené par le trio Housni, Pacios et Cavaniol, donc.

Il y a également cette perte de balle toulousaine au milieu de terrain, qui profite à Housni. L'ailier s'offre quelques passements de jambes avant de voir sa frappe croisée heurter le poteau. Le ballon roule le long de la ligne et sort, finalement (59e).

Benabdellah s'y essaie également. Sa frappe des 25 mètres est repoussée par le gardien (62e). Oner, lui, oublie de lever la tête après un magnifique débordement (76e).

Bref, si Trélissac avait inscrit deux voire trois buts de plus, personne n'aurait trouvé ça cher payé. Surtout pas Bruno Steck, l'entraîneur. « Cette équipe est toujours un diesel. Il faut la transformer en cheval de course. La qualité est là, nous devons progresser dans le rythme. Quand on a dix, douze occasions… J'aurais aimé qu'on en mette plus ! »

Saint-Alban inoffensif

Il est vrai que 3-0, c'est mieux que 2-0. Mais si le match n'est pas plié jusqu'à la 80e minute, on voit mal comment Saint-Alban peut revenir au score. Ou alors sur un énorme coup de Trafalgar. Car les Toulousains ne se sont offert qu'une seule occasion.

La première du match : à la 12e minute de jeu, Benabdellah perd le ballon dans le rond central. Delabarrière se retrouve lancé à la limite du hors-jeu, mais Blancheton s'interpose avec brio.

C'est tout. La défense trélissacoise passe un match tranquille. « Ils commencent à avoir des repères. C'est pour cela que je les ai laissés ensemble le plus longtemps possible, explique Steck. Il ne faut pas oublier que cette équipe a été renouvelée à 50 voire 60 %, et qu'elle n'a que deux mois de vécu. » Si jeune et déjà si prometteuse.


Citation :


6 septembre 2010 14h28 | Par Sabine Tigroudja

Agen-Stade Bordelais (CFA 2) : le SUA à la recherche des points perdus

Même s'ils ont égalisé dans les arrêts de jeu, ce second nul à domicile ne les ravit pas.


Les Agenais ont explosé de joie en arrachant le match nul dans les arrêts de jeu. PHOTO ÉMILIE DROUINAUD

Les consignes données aux footballeurs du SUA, par leur coach, à l'orée de la rencontre face au stade bordelais samedi, étaient claires : remporter les quatre points de la victoire. Et pendant une demi-heure, c'était chose faite. Une demi-heure seulement. Car la troupe à Vimbouly a fait une très bonne entame de match. Productifs en attaque, solides en défense et un milieu de terrain en harmonie. Smolarczyk, dans une combinaison de filou, permet à Barrabourg d'ouvrir le score.

Sur coup franc, il passe très vite à Daublain qui centre pour l'attaquant bien en place. Marquer dans les dix premières minutes, c'est idéal. D'autant plus que l'intensité ne baisse pas. Daublain est de nouveau au centre d'une combinaison, avec Lawani et Barrabourg, qui aurait pu faire mouche, d'autant plus que le goal bordelais avait relâché sa balle un instant.

De son côté, le stade attend une vingtaine de minutes pour se créer des occasions et par là même prendre l'ascendant sur le match. Sur coup franc, Senoussi met Casadamont au travail en frappant puissamment à ras de terre. Mais l'égalisation vient de Niang qui, a l'issue d'un travail laborieux côté gauche, fait trembler les filets agenais (41e). Plus physiques et techniques, les jaune et noir bloquent le jeu agenais.

Les contres bordelais

Le score de parité à la mi-temps, logique, pourrait apparaître comme un contre temps, tant le début de match agenais a été de qualité. On attend forcément qu'ils retrouvent ce niveau de jeu. Les mots d'ordre de Vimbouly dans les vestiaires ne sont donc pas très durs à imaginer : concentration et réalisme.

L'attaque tente alors la voie des airs et s'offre une série d'occasions de la tête. Lawani d'abord, sur une passe de Barrabourg aurait pu marquer, mais Ngoume dévie. Smolarczyk dépose sur la tête de Daublain, cette fois, un ballon savamment travaillé, mais le 11 ne parvient pas à ajuster sa trajectoire. Et enfin Ngoume repousse l'assaut de Mokili Yenga. Rien n'y fait, Lawani tente alors un bluff qui aurait pu fonctionner. Ballon en cloche, de plus de 45 mètres, qui ne trompe toujours pas la vigilance du capitaine jaune et noir.

Et comme toute médaille a son revers, à force d'attaquer c'est aux contres que le SUA s'expose. Dia récupère le ballon dans sa surface, fait parler sa vitesse et bat pour la deuxième fois du match de la saison le capitaine agenais (82e).

Une égalisation bienvenue

Même si l'animation de jeu est lot-et-garonnaise, la maîtrise est toujours girondine et il ne reste qu'une poignée de minutes, dans le temps réglementaire, pour revenir au score. La solution viendra sur coup de pied arrêté dans les arrêts de jeu. Bul, fraîchement rentré sur la pelouse, vient limiter les dégâts comptables pour son équipe en inscrivant de la tête (90e+5).

Match nul, un moindre mal, mais un moindre bien aussi pour le coach agenais William Vimbou-ly (lire ci-dessous). Il reste encore un match à domicile, la semaine prochaine, contre Toulouse Fontaines avant d'entrer en Coupe de France le week-end suivant. Il semble d'ores et déjà urgent pour le SUA de prendre des points car il pointe pour le moment à la quatorzième place de la poule.


Citation :


6 septembre 2010 14h36

Balma-Bergerac (CFA 2) : les Bergeracois arrachent le match nul dans le temps additionnel

Les Balmanais sont favoris à la montée. Les locaux ont fait preuve de vaillance


Oussama Belfoul a ouvert son compteur buts. ARCHIVES M. SEILLERY

Vainqueurs lors de leurs deux premières sorties, les Balmanais, favoris à la montée, voulaient garder le rythme, mais se sont heurtés à une solide équipe de Bergerac, qui s'est offert les meilleures occasions de la première mi-temps. Alors que les locaux avaient du mal à se projeter vers l'avant, les visiteurs se trouvaient bien, et le poteau sortait une frappe de Hiagbé (11e).

Ce dernier obligeant le gardien balmanais à bloquer dans un angle fermé la reprise de Fabien sur un centre de Hiagbe (39e). Les Balmanais ne se montraient dangereux que sur un corner de Fargues, repris de la tête par Lescure, un défenseur sauvant sur la ligne (27e).

Sampson expulsé

Tout allait en fait basculer dès la reprise. Aversa était pris en sandwich par Sampson et Gasparotto, l'arbitre expulsant le premier nommé (50e). Réduits à dix, les Bergeracois se faisaient déborder sur un contre. Aversa, à la limite du hors-jeu, ajustait Schmitt d'une frappe croisée à ras de terre (55e).

La suite ressemblait au scénario classique en pareil cas. Les Balmanais évoluaient en contre, pendant que les Bergeracois tentaient le tout pour le tout pour arracher l'égalisation. À ce petit jeu, ce sont les visiteurs qui gagnaient, les Balmanais payant cher leurs nombreuses occasions de tuer le match.

Car ni Seck, dont la frappe ricochait sur l'extérieur du poteau (75e), ni Frange, qui seul face au but tirait largement au-dessus (86e), ne pouvaient concrétiser la supériorité numérique des Toulousains.

Les Bergeracois, toujours dangereux sur les coups de pied arrêtés, avaient le dernier mot sur le corner de la dernière chance. La reprise de la tête de Kari mettait la panique dans la défense balmanaise. Ce qui profitait à Belfoul, qui glissait le ballon au fond des filets dans une forêt de jambes (90e+2). Une juste récompense pour les Bergeracois qui n'ont jamais lâché.


Citation :


6 septembre 2010 14h22 | Par Bernard Mugica

Langon-Castets - Girondins de Bordeaux 2 (CFA 2) : la loi du plus fort

Les Girondins ont confirmé leurs prétentions face à des Langonnais méritants.

Sous les yeux de Jean Tigana et de plus d'un millier de spectateurs _ un chiffre tout à fait exceptionnel pour un match de football à Langon_ les jeunes Girondins de Bordeaux ont disposé des néopromus locaux. Certes sur le plus étroit des scores, mais sans que ce court succès ne souffre de la moindre contestation. Techniquement supérieurs, individuellement et collectivement, les hommes du tandem Patrick Battiston - Marius Trésor plus solides et rigoureux défensivement, davantage percutants offensivement, déploient d'entrée de match un jeu d'une plus grande fluidité. Dès la 4e minute, Chevalier met Leveau au supplice. Son centre tendu à ras de terre transperce les 5,50 m lécéfécistes. Mignon, au second poteau, trop court d'un demi-crampon, ne profite pas de l'aubaine. Après cette première chaude alerte et deux nouvelles actions incisives de ce même Chevalier, De Bargas s'interpose avec brio à un double essai de Blonbou (7e).

Il faut attendre la 12e minute et une ondoyante infiltration de Gautier Mouline pour enregistrer la première véritable tentative sud-girondine. Enfin décomplexés et/ou plus libérés, les Castériots-Langonnais récupèrent le ballon plus haut, s'appliquent à mieux le conserver, à le faire vivre en allant de l'avant. Sablayrolles puis Junior sollicitent Andrietti (19e), le portier bordelais, avant que Sanchez et Lucas ne portent à nouveau le danger devant le but opposé.

La solidité bordelaise

Bordeaux obtient un coup franc généreux dans la surface de réparation langonnaise (25e) mais n'en tire pas profit. Un ballon perdu à hauteur de la ligne médiane par les Lécéfécistes est immédiatement exploité par Lucas qui s'engouffre plein champ. À la conclusion de sa chevauchée, ce dernier offre un « caviar » à Chevalier, bien esseulé, qui n'a aucun mal à ajuster De Bargas pour l'ouverture du score (31e).

En seconde période le rythme de la rencontre faiblit sensiblement. Le LCFC tente, avec plus d'audace qu'en première mi-temps mais encore trop d'approximations. Mouline (64e et 76e), Junior (69e et 79e), Vimes (82e) se montrent dangereux. Ils se heurtent à l'intransigeance défensive visiteuse, bien resserrée autour de l'excellent Salif Sané.

Les Girondins préservent leur victoire sans parvenir à la conforter lors des quelques situations favorables dont héritent notamment Sanchez, Blonbou et Konongo. Dans les dernières minutes, les locaux jettent leurs dernières forces dans la bataille. Mais les Marine et Blanc, devenus un peu fébriles, en seront simplement quittes pour quelques petites frayeurs. « Je suis satisfait du résultat et plus globalement de la manière, commentait l'entraîneur bordelais, Patrick Battiston. Cependant tout n'a pas été parfait car nous aurions dû nous mettre définitivement à l'abri bien plus tôt. Langon-Castets m'a fait une très bonne impression. Si cette équipe joue tous ses matches comme cela, elle n'en perdra pas beaucoup ! » Pierrick landais, son homologue, lui rendait le compliment: « Les meilleurs ont gagné et, contrairement aux matches face à Blagnac (1- 1) et Libourne (1 -2), il n'y a pas beaucoup de regrets à avoir. »


Citation :


6 septembre 2010 13h55 | Par Bertrand Lucq

Stade Montois-Toulouse FC2 (CFA2) : les hommes de Scipion ont maîtrisé le jeu

Les Stadistes, très inspirés, ont fini par dominer une jeune formation toulousaine et s'installent dans le trio de tête.


Le capitaine Pierre Aristouy, ici à la lutte pour le ballon, a été dans tous les bons coups. PHOTO N. LE LIÈVRE

Les hommes de Bruno Scipion n'ont pas raté leur grand retour à l'Argenté. À la fois créatifs et courageux, inspirés et solidaires, ces Stadistes ont montré un visage fort séduisant. Et la victoire acquise à l'heure de jeu grâce à un but aussi somptueux qu'opportuniste de Cyril Bréthous n'a fait que valider leur excellente production.

Cependant, dans le vestiaire surchauffé, le coach jaune et noir retenait avant tout l'imperméabilité de sa défense : « Ce soir, nous n'avons pas pris de but face à une bonne équipe. Nous devons conserver cet état d'esprit. Et je trouve que c'est bien de pouvoir se contenter d'un but d'avance. C'est plutôt rassurant. »

Au plus fort de la tourmente, après l'ouverture du score, les Landais ont en effet vaillamment résisté aux assauts toulousains. Mais avant de vivre cette fin de rencontre pour le moins angoissante, les Stadistes ont largement dominé les débats, ne laissant à leur adversaire que quelques miettes du festin.

Occasions à la pelle

Les coéquipiers de Pierre Aristouy ont entamé le match dotés d'un esprit très offensif. Dans une configuration tactique à trois attaquants, le Stade Montois s'est offert un nombre incalculable d'occasions, grâce en particulier au précieux sens du jeu de leur capitaine, Pierre Aristouy, toujours présent dans les bons coups. Il n'a donc manqué aux Stadistes qu'un petit brin de réussite pour rejoindre le vestiaire avec une marge de manœuvre suffisante. Une frappe de Pierre Aristouy (10e) donne le ton au feu d'artifice. Aristouy (16e) voit sa tête détournée en corner par Loustalot. Sur ce même corner la tête de Simon Elissalt (17e) passe au-dessus. Puis Cyril Bréthous (24e) expédie sa reprise de volée à côté après un fructueux travail d'Aristouy, lequel se trouve tout surpris à la 39e minute de recevoir un mauvais dégagement de Peyre. Bien placé, l'attaquant stadiste tire au-dessus. Seul Ben Yedder fait passer un frisson lorsque son centre atterrit dans les pieds de Aguemon (34e) qui frappe à côté.

Final irrespirable

Après la pause, les Montois pas encore rassasiés poursuivent leur intense domination. Aristouy (48e) adresse une frappe travaillée qui oblige Loustalot à se détendre. La libération survient à la 57e minute. Cyril Bréthous, démarqué à l'entrée de la surface, reçoit un excellent ballon qu'il expédie d'une frappe mesquine dans les filets de Loustalot. La cause est loin d'être entendue car ce but réveille les Toulousains. L'air devient subitement irrespirable. Bruno Scipion exhorte ses hommes à reprendre le contrôle du milieu de terrain, mais les jambes sont lourdes. Les Haut-Garonnais poussent. Peyre (75e) frappe à ras de terre. Jacques détourne en corner. Au cours du temps additionnel de cinq minutes, les Stadistes dressent les barbelés. Les joueurs de la cité des Violettes ne passeront pas. Le Stade Montois, lucide jusqu'au bout, risque cette saison de surprendre beaucoup de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 11 Sep - 18:17

Citation :


11 septembre 2010 06h00 | Par Bertrand Lucq

Les Montois à l'heure de la confirmation

ST ALBAN - STADE MONTOIS En déplacement chez l'actuelle lanterne rouge, les Stadistes ont une nouvelle opportunité à saisir

Mercredi soir, du côté de l'Argenté, les sourires fleurissaient encore sur toutes les lèvres. La victoire stadiste face à Toulouse a vraiment donné un moral d'acier à l'ensemble du club jaune et noir.

Une euphorie passagère qui ne touche manifestement pas Bruno Scipion, toujours aussi imperturbable avant de se rendre à Saint-Alban, chez la lanterne rouge du championnat. Certes, l'opportunité de gonfler le « compteur points » est envisageable. Cependant, le coach stadiste préfère se cantonner à la réalité des faits au prix d'une analyse ferme et sans appel.

Humilité de rigueur
« Nous avons d'abord un match à jouer, en évitant de regarder le classement de l'adversaire. Ce sera très certainement un autre football, avec du jeu long, du physique. Nous devrons par conséquent nous appliquer à résoudre cette difficulté. » Le propos apparaît d'autant plus réaliste à la lumière des dernières sorties montoises face à ce type d'équipes dénuées de génie. Les Landais ont en effet souvent buté sur ces blocs défensifs très resserrés.

Si Bruno Scipion ne doute nullement de la qualité actuelle de son groupe, il entend prévenir un manque soudain d'humilité. « Bien sûr que l'on est capable de faire quelque chose de bien mais à la condition de ne jamais penser que nous sommes plus forts que notre adversaire. Nous avons commencé une série, nous devons la poursuivre en sachant que ce sera possible si chacun reste à sa place. »

Méfiance
Le coach stadiste se méfie comme de la peste de la jeunesse de son équipe. Samedi soir face aux jeunes Toulousains, elle a éprouvé bien des difficultés à gérer sereinement son avantage au score. « Nous n'avons pas les joueurs pour gérer ce type de situation car il y a toujours un peu de crainte. À côté de ça, nous nous sommes battus jusqu'au bout, en mettant le bleu de chauffe ».

Une formation stadiste aux deux visages qui doit profiter de sa bonne dynamique pour rayonner sur les hauteurs du classement. Afin d'accomplir au mieux cette délicate mission, le technicien jaune et noir reconduira normalement le groupe qui a vaincu la réserve toulousaine. C'est bien connu, on ne change pas une équipe qui gagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mar 14 Sep - 18:25

Citation :


13 septembre 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen, avec l'art et la manière

Premier succès pour le onze de Williams Vimbouly après trois tentatives à domicile, au terme d'une prestation très convaincante. Place maintenant à la Coupe.


Mokili-Yenga avait trouvé la barre d'entrée de match samedi. PHOTO JEAN-LOUIS BORDERIE

Ça y est, le SUA l'a enfin obtenue sa victoire, et un match référence par la même occasion. Car contre Toulouse-Fontaines samedi, c'est un onze agenais grande classe qui est entré sur la pelouse.

Pourtant au départ, les choses n'avaient pas l'air particulièrement faciles. Les visiteurs, tout de noir vêtus, affichaient un gabarit impressionnant et une maîtrise technique remarquable. C'est d'ailleurs eux qui impriment un rythme plus que soutenu en début de partie. Et malgré cette intensité, c'est Agen qui se montre plus dangereux. Mokili-Yenga touche la transversale toulousaine dès la huitième minute.

Le SUA est discipliné, fort dans tous les secteurs du jeu et créatif en attaque. En témoigne l'audacieuse talonnade de Smolarczyk que Lawani récupère pour offrir à Barrabourg une occasion qu'il ne concrétise pas… cette fois (13e). Mais un quart d'heure plus tard, il parvient à transformer le corner tiré par Smolarczyk en but. Assommés, les Toulousains sont coupés dans leur élan et leur jeu devient nettement moins précis, émaillé même de quelques erreurs.

Dont une qui aurait pu permettre à Daffé de doubler la mise avant la pause, s'il était parvenu lors d'un cafouillage devant les buts de Cadenet à pousser le ballon des quelques centimètres manquants. Que d'occasions !

Cartons rouges
La fin de période est surtout marquée par l'exclusion quelque peu sévère de Daublain et Fontan pour une friction. Ce qui se voulait être une décision pour calmer les tensions s'avère au final avoir pour effet de faire monter la pression sur la pelouse de Rabal. Au changement de côté, on redoute la réaction toulousaine, qui, on le sait, peut être très vive. Mais le SUA est décidément bien dans son match et repart inlassablement à l'assaut. Encore une combinaison entre Smolarczyk et Barrabourg qui fonctionne. Le milieu décale son avant qui se retrouve seul face au dernier rempart haut-garonnais, mais il manque son duel. C'est finalement Lawani omniprésent et infatigable qui profite d'une erreur défensive pour se diriger tout seul vers les cages toulousaines et battre Cadenet pour la seconde fois de la partie (63e). Toulouse Fontaines ne trouve pas de solution et subit la pression agenaise qui ne baisse ni de qualité ni d'intensité. Bul et Van der Snick entrés en jeu donnent encore plus de peps à l'attaque. Van der Snick lance Daffé, mais sa frappe n'inquiète pas, pas plus la suivante insuffisamment enroulée qui ne trouve pas la lucarne (66e).

Pour ce qui est du jeu, la partie s'arrête à la 75e minute, lorsque l'athlétique 11 toulousain Hervey écope de deux cartons jaunes successifs, le premier pour faute sur son vis-à-vis, et le second pour protestation. Un quart d'heure où le ballon circule, Toulouse n'y croit plus (depuis un moment d'ailleurs) et les organismes sont de toute manière atteints.

Une récompense
Deux buts à rien face à une très belle formation toulousaine. C'est LA prestation que le coach attendait : « Cette victoire valide notre préparation et c'est la preuve que l'on a une équipe de grande valeur. Je suis très content pour les joueurs, ils se sont bien récompensés. »

Les Agenais ne doivent réellement leur victoire qu'à eux-mêmes. Ils ont livré un match complet, sérieux et solide. Un résultat encourageant avant d'entrer en lice en Coupe de France et d'aller livrer la première bataille à l'extérieur en championnat dans quinze jours à Balma.



source : Foot-National


Dernière édition par François le Sam 25 Sep - 5:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Ven 24 Sep - 16:22

Citation :


21 septembre 2010 06h00 | Par RAFAEL DUBOURG

Bergerac se renforce encore

Deux nouvelles recrues ont rejoint le groupe de Benoît Tihy, l'entraîneur. La concurrence s'annonce sévère chez les rouge et bleu.


Nabil Berkak a connu le haut niveau : sous le maillot de Troyes, il a joué une dizaine de matches en Ligue 1. PHOTO PQR

Le mercato n'était donc pas terminé. Après la signature en milieu de semaine de Florian Camus, gardien de but âgé de 20 ans, pour pallier à la blessure d'Arnaud Schmitt, le Bergerac Foot a recruté ce week-end deux nouveaux joueurs : Bizy Tondélé, milieu de terrain, et Nabil Berkak, défenseur latéral droit. Ce dernier a d'ailleurs foulé les pelouses de Ligue 1, avec Troyes.

Benoît Tihy, l'entraîneur, et son staff disposent maintenant d'un groupe très large, près d'une trentaine d'éléments. Une nécessité pour le technicien.

« Nous avons signé ces joueurs car c'était une opportunité. Nous avions la volonté de compléter le groupe, d'ajouter une nouvelle plus-value ». Ces deux arrivées sont surtout le moyen de pousser encore un peu plus la concurrence au sein de l'effectif des rouge et bleu.

« Sur ces deux postes, c'est-à-dire le flanc droit en défense et au milieu, comme dans l'axe du milieu de terrain, il n'y avait pas forcément de concurrence », admet Tihy.

Dès son arrivée à Bergerac, l'entraîneur avait tout mis en œuvre pour avoir le choix. Il avait notamment répété à l'envi que chaque joueur aurait sa chance. Manière d'empêcher ses hommes de se reposer sur leurs lauriers.

« Mettre en concurrence, cela permet de voir les garçons qui sont compétiteurs. C'est maintenant à eux de montrer qu'ils veulent s'imposer. »

Qualifiés pour samedi ?
Reste qu'il va avoir l'embarras du choix pour coucher seize noms sur la feuille de match. Les deux nouveaux devraient d'ailleurs être qualifiés pour le prochain match, samedi sur le terrain de Langon-Castets.

« Avoir des soucis pour faire des choix, c'est intéressant. Les résultats de ce début de saison ne sont pas à la hauteur, donc on remet en question le groupe. »

C'est peu dire que l'entame de saison ne correspond pas aux attentes. Le Bergerac Foot, après quatre journées, n'a toujours pas gagné un match en championnat (trois nuls, une défaite). Pour autant, Benoît Tihy ne dramatise pas.

« Dans la qualité de jeu, nous sommes présents. Il n'y a pas le feu, nous ne sommes qu'à trois points des quatrièmes, Balma et Mont-de-Marsan. Contre Revel, neuf fois sur dix, on gagne. Mais il ne suffit pas de le dire, il faut le faire. Il faut faire encore plus, chacun de notre côté. »

Il risque d'y avoir rapidement embouteillage du côté de Bergerac...


Citation :


25 septembre 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Le SU Agen en veut plus

Premier déplacement en championnat pour un SUA motivé.


Premier test à l'extérieur ce soir pour les Agenais. ARCHIVES É. DROUINAUD

Malgré une large victoire au score (3-0) sur Pardies (PL) en Coupe de France, Vimbouly mécontent de la performance de ses joueurs en appelle à la responsabilité individuelle.

Premier déplacement de la saison en championnat pour les footballeurs agenais qui se rendent ce soir à Balma. Les quatrièmes au classement, exempts la dernière journée de DH, affichent un match nul et deux victoires dont une à l'extérieur. Des statistiques qui, a priori, ne devraient pas effrayer puisque le club reste sur la victoire en championnat il y a deux semaines contre les athlétiques Toulousains et celle de la Coupe de France le week-end dernier en Béarn.

Priorité à la régularité
Seulement voilà, le coach agenais Williams Vimbouly n'est pas homme à se contenter de peu. Et certes ses attaquants se sont rassurés le week-end dernière en trouvant à trois reprises le chemin des filets, mais il est loin d'être satisfait de la seconde période où ses hommes se sont contentés de gérer. Une attitude qui sera insuffisante face à une équipe qui descend de CFA comme Balma.

« On a gagné en respectant le scenario qu'on s'était fixé. Mais ça s'arrête là. Il est impératif que mon équipe soit plus exigeante envers elle-même et qu'elle joue à son meilleur niveau tout le temps. La performance amène le résultat qui lui amène la compétence. Sans régularité, pas de cercle vertueux. Quand on le sera suffisamment, alors là on pourra compter sur le SUA foot. Je ne veux pas que l'on soit juste une bonne équipe de CFA2. Je veux plus. »

Un groupe complet
Une éclaircie dans le tableau au final pas si noir que ça, le retour de l'attaquant Gaillac. Il a reçu le feu vert du médecin hier et est immédiatement intégré dans le groupe. En revanche, Smolarczyk qui revenait cette saison d'une très longue blessure, sera à nouveau absent pour au moins quatre semaine, à la suite d'une grosse élongation à la cuisse. Quant à Daublain, carton rouge la dernière journée, les instances n'ont pas encore statué sur son sort (il passera en commission le mercredi 29 septembre).

Et enfin, Pascouau, privé de ballon pour des raisons de règlement, pourra revenir le week-end prochain pour affronter Revel à domicile. Malgré ces revers de fortunes et la mise à disposition de la réserve de Ouargli, Djeblablah, Savio, et Launay, c'est un groupe complet qui prend le bus. En tout cas leur préparation a été axée bien évidemment sur la cohésion pour cette première sortie.

Le groupe agenais : Casadamont, Pothet, Laville, Charenton, Daffé, Desitter, El Hasnaoui, Bul, Del Rio, Lawani, Mokili Yenga, Barrabourg Van der Snick, Melka et Gaillac.

Match ce soir à 18 h 30 au stade municipal de Balma.


Citation :


25 septembre 2010 06h00

Le tarif habituel pour Libourne ?

D'abord un 3-1 contre Mont-de-Marsan, puis un 3-0 contre Saint-Alban : ce soir, les Trélissacois passeront-ils Libourne à la casserole ? Lors de leurs deux réceptions, les hommes de Bruno Steck n'ont pas fait dans la demi-mesure. Et, mis à part l'échec sur la pelouse de Toulouse B (3-1), le TFC a fait un sans-faute depuis le début de championnat. Ce qui vaut aux Périgourdins la deuxième place de la poule F, à un petit point de Brive.

Reste à poursuivre sur cette lancée face aux Girondins, de retour en CFA 2 après les heures glorieuses du National et de la Ligue 2. Les Libournais restent sur deux nuls en déplacement (1-1 à Revel, 3-3 à Lormont). Mais comme Brive reçoit l'ogre Girondins B, le TFC peut espérer prendre la tête du classement, ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Dim 26 Sep - 7:05

Citation :


25/09/2010

Coup d'arrêt pour Trélissac contre Libourne (0-2)

Pas de troisième victoire consécutive pour les footballeurs trélissacois. Samedi soir, ils ont été surpris par une équipe libournaise très costaude, qui leur a été supérieure. Sur une erreur défensive du TFC, Yannis Zerari, l'avant-centre girondin, a logiquement ouvert le score à la 35e minute. Dix minutes après la mi-temps, Ali Bakir a doublé la mise suite à un une-deux avec Patrick Vaz. Impuissants, les Trélissacois n'ont pu revenir. Ils sont désormais quatrièmes de ce groupe F de CFA2, derrière la réserve des Girondins de Bordeaux, Brive et Balma. Mais Trélissac aurait pris la tête du classement en battant Libourne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 9 Oct - 4:14

Citation :


4 octobre 2010 06h00 | Par Antoine Beneytou

Bergerac n'y arrive pas

L'équipe de Tihy, toujours en quête d'un succès en championnat, a dit adieu à la Coupe.


Le doute s'installe de plus en plus dans l'esprit des joueurs bergeracois. PHOTO STEVE FRANCO

Douzièmes en championnat, les Bergeracois comptaient sur cette rencontre de Coupe de France, pour se rassurer. Mais les hommes de Benoît Tihy ne sont toujours pas parvenus à l'emporter face à un pensionnaire de CFA 2. Pourtant, les Périgourdins ont évolué en supériorité numérique durant plus d'une heure. Mais jamais ils ne trouvèrent la clé du coffre-fort Montois.

Pour cette réception, Gilles Fabien, expulsé à Langon la semaine dernière, et Belfoul, qui souffre d'une élongation, manquaient à l'appel. Avec Hiagbé seul en pointe soutenu par le trident Gasparotto, Berkak et Blanchard, les Bergeracois ont la possession du cuir et dominent le premier acte. D'autant plus lorsque le latéral gauche Barbe est expulsé après un tacle appuyé sur Pradines (22e).

Berkak touche le poteau
La domination bergeracoise est concrétisée par des frappes de Gasparotto (12e) et par un centre tir de Berkak, qui vient s'écraser sur le poteau de Jacques (43e). La deuxième période est également pauvre en occasions de buts. Les Montois procèdent par contre à l'image de Urolategui, qui se présente face à Camus à la 73e. Sans succès.

À 11 contre 10, les locaux se procurent deux occasions franches. Lemb sur corner reprend le ballon de la tête, mais sa tentative file droit sur le portier adverse. À la 87e, c'est Berkak qui voit sa tête frôler le montant sur une belle ouverture.

Mais à une minute de la fin, c'est le coup de tonnerre. Brethous, sur une longue ouverture, prend la défense de vitesse et s'en va lober Camus. Durant les arrêts de jeu, Arnold Lemb croit égaliser, mais l'arbitre estime que l'attaquant camerounais a fait faute sur le dernier défenseur montois. Bergerac chute, et reste dans le doute avant la réception de Lormont samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Sam 9 Oct - 4:17

Citation :


9 octobre 2010 06h00 | Par Sabine Tigroudja

Agen : « Forcer le verrou »

Entre les deux tours de Coupe de France, les Agenais ne doivent pas perdre de points en championnat.


Les Agenais se méfient beaucoup de Revel. ARCHIVES ÉMILIE DROUINAUD

Voilà un adversaire qui serait particulièrement intéressant à battre : Revel. Les adversaires du jour comptent deux places de moins au classement (13e) mais affichent le même nombre de points que les agenais (9e). Alors évidemment, sur le plan comptable, prendre l'ascendant sur ce concurrent direct arrangerait bien les affaires du SUA.

Les deux équipes ont deux parcours identiques avec deux matches nuls, une défaite et une victoire au compteur, la différence au classement est due à une attaque agenaise légèrement meilleure. Vimbouly reconnait à cette formation une grande valeur défensive : « C'est une bonne équipe qui est assez hermétique et ça sera à nous de trouver la faille et de forcer un peu le verrou. »

Le coach agenais pourra compter ce soir sur un groupe renforcé. Daublain a fini de purger sa suspension et Pascouau réintègre enfin le groupe. Et enfin Melka, qui a pris un peu de temps pour digérer la phase de préparation, a aujourd'hui atteint son rythme de croisière autant physiquement que mentalement.

L'éclosion d'un gardien
Côté mental justement, le SUA est revenu le week-end dernier d'Orthez avec une courte victoire en Coupe de France (2-1). Lui qui était parti justement avec l'intention de consolider les esprits n'a pas moins de doutes : « On s'est un peu compliqués la tâche, regrette le coach. Orthez a égalisé en fin de match et on marque finalement dans les arrêts de jeu, on s'est fait des frayeurs. Il y a une attente particulière en Coupe de France par rapport à ce que l'on a vécu l'année dernière. Il faut que l'on parvienne à avoir une autre approche et à gérer l'environnement. »

Mais fait notable, il est sorti de cette rencontre une jolie révélation : Thomas Savio. Le gardien numéro 2 a livré un très grand match. Pas facile pourtant de grandir dans l'ombre du capitaine Casadamont (plus qu'un portier, un héros du club !). Son entraîneur n'a pu que remarquer la performance : « Thomas a vécu cette rencontre avec beaucoup de plaisir, sans tension et il a été exceptionnel, le meilleur joueur du match. Je lui tire mon chapeau parce qu'à son âge, c'est fort ! » Les compliments de Vimbouly étant distribués avec parcimonie, Savio peut les prendre cash.

Retour à la rue de Lille
à noter qu'aujourd'hui les footballeurs retrouvent enfin leur stade de la rue de Lille. Cela rajoutera de la force à un groupe qui a retrouvé son épaisseur : « Il y a quelque chose qui se passe quand on est sur notre pelouse. Les entraîneurs adverses ont coutume de dire qu'on est très difficiles à jouer à la maison, voire que l'on est une citadelle imprenable. On a un groupe fort, avec un gros potentiel qu'il va falloir exploiter au mieux et au plus vite. Les équipes qui viennent nous voir vont devoir batailler ferme si elles veulent prendre des points rue de Lille ! » Revel est avertie.

Le groupe agenais : Casadamont, Charenton, Pascouau, Ouargli, Pothet, Daffé, Daublain, Desitter, El Hasnaoui, Del Rio, Lawani, Melka, Mokili Yenga, Gaillac, Van der Snick, Barrabourg.

Match ce soir à 18 heures au stade de la rue de Lille à Agen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mar 2 Nov - 18:38

Citation :


25 octobre 2010 09h54 | Par Bertrand Lucq

CFA2 : les Girondins dominent mais ne gagnent pas face à Mont-de-Marsan

Le leader a été accroché par une solide équipe landaise samedi soir.


La réserve girondine était attendue à l'Argenté. Photo Loïc Dequier

«Ce nul c'est presqu'une victoire. » En quelques mots bien pesés, Damien Castagnos a parfaitement traduit le sentiment qui habitait les Landais à la fin du match. Les Montois n'ont certes pas vaincu, mais confrontés à une formation bordelaise joueuse et pleine de convictions, le partage des points constitue une fructueuse opération.

Privés de leur capitaine Aristouy, les Stadistes ont fait front, s'offrant même quelques situations bien chaudes comme cette frappe astucieuse de Simon Elissalt (13e) qui s'écrasait sur la barre transversale de Keita. Ce bois malheureux fut en quelque sorte le tournant de cette rencontre de très bon niveau.

Bellion tergiverse

Car cette ouverture du score fort précoce n'aurait finalement rien changé à la physionomie des débats. « Peut-être qu'ils auraient balancé un peu plus, suppute Bruno Scipion, satisfait du résultat, on ne jouait pas contre n'importe qui. »

La majeure partie du temps, les Bordelais ont été maîtres du ballon, multipliant les séquences de jeu sur une touche de balle, surtout au cours d'une première mi-temps très enlevée. À la tentative de Simon Elissalt en début de match, David Bellion (30e) apporte une angoissante réplique en récupérant un ballon opportun dans la surface montoise. Harcelé par le doute, l'attaquant bordelais tergiverse beaucoup trop. Olivier Jacques gomme la tentative. La défense landaise demeure sereine dans l'épreuve.

« Ils étaient non seulement techniques mais également très physiques », avoue Damien Castagnos. Opérant en contres, les Stadistes se créent une nouvelle occasion juste avant la pause. Cyril Brethous centre pour Rémi Urolatégui (42e) dont la tête limpide contraint Keita à se détendre sur sa ligne.

Les Montois n'étaient manifestement pas loin du compte, un peu de précipitation dans le dernier geste l'ayant privé du précieux butin. La muraille bordelaise regroupait autour de la tour de contrôle, Salif Sané, un joueur d'avenir, présentait elle aussi de sérieuses garanties ne permettant pas le moindre écart technique.

Alors, les Montois s'en sont remis au pied de Jonathan Lupinelli (68e), dont la frappe lourde de 30 bons mètres effraie Keita. Une deuxième mi-temps difficile pour des jaune et noir qui ont pu s'appuyer sur leur bloc équipe, interdisant à des Bordelais toujours ambitieux de s'approcher des buts, si ce n'est sur des tirs sans danger. Olivier Jacques ne fit aucun arrêt décisif. Vraiment solides ces Montois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Mar 2 Nov - 18:41

Citation :


1 novembre 2010 08h30 | Par Nicolas Bochereau

Mérignac-Arlac - Trélissac : la raison du plus fort

Pas d'exploit pour les locaux qui s'inclinent logiquement face aux joueurs de CFA2.

Arlac a raté l'occasion de se hisser pour la première fois de son histoire au septième tour de la Coupe de France. Après quelques minutes d'observation, Kévin Delavier appuyait sur l'accélérateur dans son couloir droit et glissait le ballon à Four dont le tir fut stoppé par Phejos (10e). Dès lors, les occasions se succèdent. Delavier avait la balle pour l'ouverture du score mais Phejos faisait bonne garde (18e).

Arlac éprouvait toutes les peines du monde à aller inquiéter l'arrière-garde trélissacoise. Sur un coup franc tiré par le capitaine Bouyer et un méli-mélo qui s'en suivit, il fallut un tir mal ajusté de Gay (21e) pour que les visiteurs n'ouvrent le score. Ce ne fut que partie remise. Après un joli numéro de dribbles, Benabdellah servait Four qui réussissait à tacler le ballon malgré la présence de trois défenseurs arlacais (28e).

Cette longue litanie d'occasions périgourdines trouva sa concrétisation lorsque Videira sanctionna la torpeur des hommes de Jean-Pierre Léglise par un ballon piqué (36e). 0-1 à la mi-temps, un score plutôt flatteur pour les locaux, lesquels n'avaient cadré aucun tir en première mi-temps.

Les Arlacais revinrent sur le pré avec d'autres intentions. Positionnés plus hauts, ils mettaient le pied sur le ballon durant les deux premières minutes du second acte, montrant une ambition qu'on ne leur connaissait alors pas. Ils n'eurent malheureusement pas le temps de se remettre la tête à l'endroit que Burgho effectua une course de plus de 20 mètres, fixa la défense arlacaise et lança Videira. Celui-ci tira sur le montant gauche de Phejos avant que Benabdellah reprenne du plat du pied (0-2, 47e).

Jusqu'au bout

Jean-Pierre Léglise tenta alors le tout pour le tout en faisant rentrer Cauvet. Peu après, le tir de Deslandes échoua sur le poteau (60e). Trélissac reprenait ensuite sa marche en avant. Sur un corner joué en deux-temps, Benabdellah inscrivait de la tête son second but (68e). La tête dans le seau, Arlac attendait impatiemment le coup de sifflet final. Chose qui fut évidemment faite après que Videira ait marqué un dernier but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Coupe d'Europe
Coupe d'Europe
avatar

Nombre de messages : 8395
Localisation : pays de Brive
Date d'inscription : 06/07/2005

MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   Lun 8 Nov - 19:14

Citation :


8 novembre 2010 08h38 | Par Vincent Le Galliard

CFA 2 : Bordeaux perd la tête face à Toulouse

En s'inclinant dans le derby de la Garonne au stade Galin, les Girondins passent leur tour en tête du championnat malgré de belles opportunités. Match nul : 2-2


Bordeaux et Bellion (balle au pied), n'auront pas su trouver la faille face au TFC. PHOTO ÉRIC DESPUJOLS

Faute d'avoir su concrétiser ses opportunités, Bordeaux a doublement perdu ce week-end, le derby de la Garonne d'une part et la première place d'autre part.

Alors certes le onze de Battiston n'était peut-être pas dans les meilleures conditions pour aborder ce face à face garonnais avec une défense new-look sur une pelouse portant déjà les stigmates de l'hiver à venir mais les dysfonctionnements étaient ailleurs.

Dans sa capacité sans doute à enchaîner les efforts, dans le manque de présence sur les deuxièmes ballons et dans son inaptitude à bonifier ses temps forts.

Ayité rate un penalty

Face à des Toulousains prompts à se porter de l'avant, les Bordelais se créaient pourtant de belles opportunités. Un centre superbe d'Ayité que Mignon ne pouvait prolonger aux 6 m (5e), un coup franc de Bellion qui échouait au ras du poteau d'Ahamada (10e) et surtout un penalty que Ayité vendangeait par manque de conviction (23e). Et pendant ce temps les hommes de Debeve faisaient briller Keita.

Une tête de l'intenable Regattin (13e), une autre de Soukouna (15e) et trois duels en un contre un entre l'avant-centre toulousain et le portier Girondin (28e, 39e, 44e). Si les hauts Garonnais se faisaient plus attentistes après la pause, Bordeaux ne parvenait pas à placer l'accélération qui aurait permis de faire la différence. Ahamada n'était finalement que peu en danger sur les tentatives timides ou trop lointaines de Bellion (48e), Poundje (54e) et Ayité (76e). À force de dominer dans le vide, les Girondins allaient même finir par se faire surprendre sur un coup de pied arrêté. Regattin à la manœuvre trouvait la tête de Atassi plein axe.

Atassi éteint les Girondins

Elissalde ne pouvait qu'accompagner le ballon au fond de ses propres filets (80e). Dès lors Bordeaux n'avaient plus d'autre choix que de jeter ses dernières forces dans la bataille pour sauver l'essentiel. Une main que M. Pla oubliait, une faute sur Ayité dans la zone de vérité que le central jugeait commise à l'extérieur, cela faisait deux occasions de perdues. Ayité tentait l'impossible mais Toulouse ne lâchait rien et préservait son maigre butin jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CFA2] Résultats, classement, adversaires de l'Etoile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Challenge Procam Super Truck, Résultats, Classement et Photo
» GROUPE CFA2 2010-2011
» run & bike de vernou
» Tri Sapin à Cublize
» [La 77] le 3 avril 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
etoilebrive :: E.S.A. Brive :: Archives :: La saison 2010-11-
Sauter vers: